Les cadors belges avaient déjà eu un œil sur Buffel, mais est-il encore une option? "Je pense que c'est un peu tard pour ça. Thomas a 37 ans"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Les cadors belges avaient déjà eu un œil sur Buffel, mais est-il encore une option? "Je pense que c'est un peu tard pour ça. Thomas a 37 ans"
Photo: © photonews

Thomas Buffel pourra sans doute compter sur de l'intérêt vu son statut de joueur libre. Où jouera notre compatriote de 37 ans qui aimerait jouer une autre année? Et surtout : peut-il encore espérer un club de haut niveau ?

Un retour au Cercle de Bruges pourrait être une excellente option. Mais il y a une autre équipe à Bruges qui a déjà pensé à Buffel: le Club, qui pourrait le considérer comme un possible substitut à Lior Refaelov, qui pouvait compter sur l'intérêt de clubs de son pays d'origine, Israël. Est-ce que les Blauw en Zwart vont tenter une nouvelle tentative ou est-ce que l'âge du joueur est devenu un frein ?

"Je suis un peu inquiet à ce sujet, surtout avec la Ligue des Champions l'année prochaine, mais cela dépend aussi de qui va rester et des transferts que le Club va faire, mais je pense que désormais c'est un peu trop tard pour ça. Thomas a eu 37 ans", nous a expliqué Frederik Boi.

S'amuser en jouant.

"Je sais qu'il prend bien soin de lui et qu'il dispose d'une hygiène de vie remarquable, puis le Club de Bruges est une équipe qui sera active sur trois fronts l'année prochaine avec la Ligue des Champions, le championnat et la coupe. Qui sait, s'il leur faut un renfort pour faire la différence."

Frederik Boi pense que le plaisir du jeu à cet âge l'emporte: "Je vais parler pour moi-même: j'ai joué une année de plus cette saison sans blessure, sans stress et sans soucis, et ce, à un niveau inférieur. Je peux avoir le sourire ici à Knokke avec ces deux titres."

Dans le cas de Buffel: "S'il va maintenant au Club de Bruges et qu'il joue seulement quatre matchs, alors ça ne vaut pas la peine" souligne l'ex-back droit du Cercle. Avec les Vert et Noir, Buffel pourrait avoir un rôle plus important et apporter de l'expérience sur et en-dehors du terrain selon Boi.

Un rôle à la Timmy Simons, juste comme une sorte de mentor dans le vestiaire et sur le terrain d'entraînement, ne semble pas être la destinée de Buffel. Il a toujours trop envie de jouer que pour ça: "La dernière fois que j'ai vu Thomas, je lui ai demandé où il puisait encore toute cette énergie et cet enthousiasme." L'année dernière, c'est lui qui à Genk avait disputé le plus de matchs européens. Tant qu'il peut encore le faire, il doit se donner à fond. Je lui tire mon chapeau" conclut Boi.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos