L'entrejeu d'Anderlecht est-il le plus faible du Big 4 ?

Hermès Van Damme
| 0 réaction
L'entrejeu d'Anderlecht est-il le plus faible du Big 4 ?

Adrien Trebel est peut-être le, ou l'un des, meilleur(s) milieu(x) du royaume, mais son partenaire de la ligne médiane n'est pas au niveau. Est-ce que ça fait de l'entrejeu du Sporting le plus faible du Big 4 ?

Cet été, Anderlecht a recruté Yevhen Makarenko de Courtrai pour renforcer son entrejeu. C'est à peu près tout. Pourtant, Sven Kums n'a jamais réussi à retrouver le niveau qui était le sien lorsqu'il évoluait à La Gantoise. Sambi Lokonga, lui, n'est pas encore physiquement et mentalement prêt pour s'imposer dans l'équipe.

Vanhaezebrouck doit donc composer avec Trebel, Kums et Makarenko. Mais ces deux derniers ont-il le niveau pour évoluer dans un club comme Anderlecht ? Normalement, Kums oui, mais il ne répond toujours pas aux attentes. Quant à Makarenko, il n'a pas de pied droit et semble parfois dépassé par les évènements. Ils sont, en tout cas, loin du niveau de Trebel et ce n'est pas normal. 

Si on regarde le milieu des autres "gros" de notre championnat, on peut remarquer que l'entrejeu du Sporting est sans doute le plus faible du Big 4. Le Standard possède Agbo, Marin, Cimirot et Bastien. Le Club de Bruges compte dans ses rangs Mats Rits, Nakamba, Vormer et Vanaken. Enfin, Genk a sans doute l'entrejeu le plus fourni avec les trois artistes Malinovskyi, Pozuelo et Berge et derrière Seck, Heynen ou encore Wouters. 

Quelle équipe a le milieu le plus faible ?

89%
11%
0%
0%
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos