Interview (Exclusif) Ils ont joué sous les ordres de Fred Rutten : "Un coach exigeant où le beau jeu est à l'honneur"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Ibrahim Maaroufi et Blaise Nkufo ont joué sous les ordres de Fred Rutten à Twente et se sont confiés à propos de leur ancien coach

(Exclusif) Ils ont joué sous les ordres de Fred Rutten : "Un coach exigeant où le beau jeu est à l'honneur"

Fred Rutten a donc été choisi pour remettre Anderlecht sur les rails. Nous sommes allés à la rencontre de deux joueurs qui ont évolué sous les ordres du Néerlandais quand il officiait du côté de Twente.

Si pour beaucoup, la nomination de Fred Rutten à la tête d'Anderlecht a été une surprise, pour d'autres, ce n'est pas le cas.

À commencer par Ibrahim Maaroufi qui a côtoyé le technicien néerlandais au PSV Eindhoven  entre 2004 et 2006 quand celui-ci était adjoint puis ensuite entre 2008 et 2009 quand il est devenu le coach de Twente. "Je l'ai connu dans deux clubs différents", raconte le Bruxellois. "Je pense que ce coach va apporter beaucoup à Anderlecht. Déjà physiquement, cela va devenir costaud. Puis c'est un entraîneur qui mise beaucoup sur la jeunesse. Les Mauves ont très bien débuté leur mercato, Arnesen, un excellent recruteur et Rutten, un très bon entraîneur", indique l'ancien joueur de l'Inter Milan.

Le joueur formé chez les Mauves confie le mot auquel se résume l'entraîneur néerlandais. "La fatigue", concède-t-il en riant. "Les entraînements sont vraiments durs. Il veut le maximum de ses troupes et n'hésite pas à les faire carburer à 110%. Avec lui, Anderelcht a tout pour réussir", précise le milieu de terrain, actuellement sans club.

Blaise NKufo a lui aussi bien connu le nouveau coach d'Anderlecht. L'ancien international suisse a évolué pendant plusieurs années à Twente et fait d'ailleurs partie des légendes du club néerlandais. "J'ai énormément de bons souvenirs à propos de Rutten. C'est un coach avant tout humain qui a tout pour plaire. Il a restructuré le club à tous les niveaux à l'époque et y a apporté le succès. Il a une vision bien claire et prône un football offensif où le beau jeu est à l'honneur. Il a beaucoup d'ambitions et ne sourit que quand l'équipe gagne !", précise l'ancien buteur.

"Son parcours parle pour lui-même. Il avait fait de Twente une équipe à battre. Il sait puiser le maximum d'un groupe et l'amener au sommet. C'est un coach exigeant qui travaille beaucoup. Il mise également beaucoup sur la jeunesse, et a lancé pas mal de joueurs d'ailleurs comme Aissati et Arnautovic par exemple", explique N'Kufo.

Le Suisse a d'ailleurs une anecdote à propos de son ancien coach. "Lors d'un match amical, il avait monter Karim El Ahmadi (international marocain). Après plusieurs minutes, il l'a fait remplacer car il n'avait pas respecté ses consignes. Celles-ci doivent être respectées à la lettre. Il m'avait d'ailleurs fait aussi des reproches à ce propos alors que j'étais, sans me vanter, un des piliers de l'équipe", confie celui qui compte 34 capes avec la Nati.

L'ancien joueur de 43 ans connaît bien la Jupiler Pro League. "J'ai mis sur pied une académie basée au Cameroun il y a cinq ans. J'ai constaté qu'il y avait un manque de formation au sein d'un grand vivier de talents. Frank Boya qui évolue actuellement à Mouscron en provient. Olivier Kingue avait été au Standard, mais cela n'a pas pris finalement. D'autres joueurs ont percé en Ligue 1 et en Liga sinon", a conclu Blaise NKufo.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos