Analyse: Charleroi - Ostende : des leçons à tirer pour les Zèbres

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction
Charleroi - Ostende : des leçons à tirer pour les Zèbres
Photo: © photonews

Même s'il reste toujours dans la course aux Play-Offs 1, le Sporting Charleroi reste sur une contre-performance à domicile face au KV Ostende. Pourtant, tout ne fut pas à jeter. Mais les Zèbres devront vite apprendre de leurs erreurs s'ils envisagent toujours de terminer dans le Top 6.

Contre Ostende, le Sporting Charleroi a dominé la partie dans de nombreux domaines : la technique, la circulation du ballon, le rythme.  Mais il a clairement manqué de clairvoyance.

Face à une équipe qui s'est contentée de défendre dans sa propre moitié de terrain, les Carolos ont manqué d'idées.  La défense ostendaise était composée de grands gaillards.  Pour preuve : Wout Faes mesure 1m87, Nicolas Lombaerts 1m88, Zarko Tomasevic 1m90 et Goran Milovic 1m95.

Malgré cela, les Zèbres ont trop souvent tenté de délivrer des centres aériens dans le rectangle adverse pour trouver la solution.  Ca n'a jamais payé.  Non pas que les centres étaient mauvais, mais plutôt parce que les hommes de Felice Mazzù ne se sont jamais adaptés aux qualités de l'adversaire.

Infiltrations

De temps à autre, Nurio a bien essayé de s'infiltrer dans les 16 mètres adverses.  Il ne l'a pas assez fait, mais quand c'était le cas, trop peu de ses équipiers se sont projetés vers l'avant pour recevoir un de ses services.  C'est d'ailleurs sur l'une des rares fois où Ryota Morioka a percé le rectangle ostendais que Charleroi a obtenu un penalty.

A l'issue du match, le coach du Sporting Felice Mazzù a apprécié les prestations des deux jeunes débutants Younes Delfi et Maxime Busi.  A juste titre !  Mais il a également ajouté qu'il aurait aimé voir l'ailier iranien un peu plus aller dans la verticalité.  Preuve que le jeu carolo manquait de projections !  Toutefois, cela n'enlève rien à la qualité de sa prestation.  Delfi n'a que 18 ans et ce n'était que sa première titularisation.

Repli défensif

Certains rechigneront également sur la manière de défendre des Carolos lors de l'une ou l'autre action et notamment, celle qui a amené l'égalisation.  Mais si les Zèbres avaient mieux exploité leur domination, personne n'aurait rien eu à redire à ce niveau-là. 

Néanmoins, il est clair que le positionnement global a laissé à désirer sur le but de Tomasevic.  Maxime Busi était assis entre deux chaises.  Il a choisi la mauvaise tandis qu'Henen s'est précipité directement vers le ballon alors qu'il aurait mieux fait d'assurer la couverture de son arrière droit.

Qu'à cela ne tienne ! Les Sportingmen vont avoir rapidement l'occasion de prouver qu'ils sont capables de progresser.  Le week-end prochain à Courtrai, ils vont de nouveau être confrontés à de grands gabarits dans l'arrière-garde adverse.  Sauf que les Courtraisiens disposent de meilleurs atouts offensifs que les Côtiers !  Et il faudra aussi en tenir compte.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos

Les plus populaires

Ligue Jupiler

Dernières réactions