Le Standard retrouve Anderlecht à Sclessin : "Je ne pense pas que ce sera plus facile"
Jordan Horwood
Jordan Horwood depuis l'Académie RLD
| 0 réaction
Le Standard retrouve Anderlecht à Sclessin : "Je ne pense pas que ce sera plus facile"
Photo: © photonews

Après trois défaites de rang, les Bruxellois vont devoir réagir du côté de la Cité Ardente, dans un stade qui leur réussit peu depuis plusieurs saisons. Mais après avoir pris un petit coup sur la tête à Bruges, le Standard a également des choses à prouver.

Après deux victoires et une défaite, le Standard ne doit plus perdre de points en route s'il veut lutter plus longtemps avec Genk et Bruges. "Le bilan en lui-même n'est pas mal, mais on est déçu d'avoir perdu de cette façon à Bruges. Il va falloir rentabiliser les deux prochaines rencontres à domicile. A-t-on digéré la défaite? Il le faut. Oui j'ai eu difficile après le match, comme lors de chaque défaite, mais j'ai eu du mal à admettre qu'on n'ait pas eu plus de répondant après l'auto-but malheureux."

Rien de mieux qu'un Clasico pour se relever. "Anderlecht devra se battre jusqu’au bout, ils n'auront pas grand chose à perdre, et vont peut-être jouer plus libérés. Comme je l'avais dit avant le dernier match de phase classique, je trouve qu'Anderlecht possède de bons joueurs, ils ont des individualités qui ont déjà prouvé des choses en Belgique ou ailleurs. On ne peut pas dire comme je l'ai lu que le noyau est insuffisant. Je ne veux pas dire par là que les résultats sont dûs au travail des entraîneurs, mais bien en raison d'un concours de circonstances."

Leur situation ne nous intéresse pas

La méforme anderlechtoise l'intéresse assez peu. Le coach liégeois se concentre sur son équipe, qui devra être à la hauteur. "Nous l'avions emporté dans les dernières minutes la dernière fois et je ne pense pas que ce sera plus facile. On ne se penche pas réellement sur leur situation, ce n'est pas notre problème, on les analyse comme tout autre équipe."

Une victoire des Rouches pourrait pousser les Mauves à dix points. "Je ne veux pas faire une fixation sur le Sporting. On doit maintenir notre position puis enchaîner face à Genk pour garder les poursuivants à distance. L'idéal, c'est de terminer au moins sur le podium", conclut-il.

Plus d'infos

Plus d'infos