Interview "Si le Clasico n'avait pas été arrêté, cela aurait pu être 6-0"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Mémé Tchité explique que si le Clasico n'avait pas été arrêté, le Standard aurait pu l'emporter 6-0

"Si le Clasico n'avait pas été arrêté, cela aurait pu être 6-0"
Photo: © photonews

Ce vendredi soir, le Clasico entre le Standard et Anderlecht a dû être interrompu à cause des supporters visiteurs. Ceux-ci en colère contre leur club n'ont cessé de jeter des engins pyrotechniques poussant l'arbitre à mettre fin à la rencontre.

La tension était déjà montée d'un cran le week-end dernier lors de la défaite d'Anderlecht contre l'Antwerp. Et elle s'est démultipliée ce vendredi soir à Sclessin quand les supporters mauves ont provoqué l'arrêt de la rencontre contre le Standard.

"C'est vraiment dommage d'en arriver là", nous confie Mémé Tchité présent aux abords de la pelouse lors du Clasico. "C'est un truc de fou. Cela n'a pas sa place dans le football. Cela donne une mauvaise image du football à nos enfants et salit notre championnat à l'étranger. Puis une minorité de fans mécontents ont privé l'ensemble des supporters présents à Sclessin d'assister à un bon match de football", a indiqué le buteur de Hamoir.

Le Standard a rapidement dominé les débats en début de rencontre "Il n' y avait qu'une équipe sur le terrain. Anderlecht n'était pas présent, n'a pas eu cette réaction que beaucoup attendaient et a juste subi. Si le match n'avait pas été arrêté, cela aurait pu être 6-0", explique le joueur de 35 ans qui a vite compris que le carton rouge de Kara allait faire basculer la rencontre.

L'ancien joueur des Mauves comprend la frustration des supporters, mais ne tolère pas ce genre de comportement. "Ce qu'ils vivent cette saison est tragique. On parle de la plus grosse équipe de Belgique quand même. Il y a eu beaucoup de changements d'un coup au sein du club, mais pas le temps d'attendre à Anderlecht, tu dois être directement prêt. Les supporters ont été bousculés et vivent leur pire saison. Il faut désormais recoller les morceaux du côté du Parc Astrid", a conclu Mémé Tchité.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos