Berahino, des Three Lions à Zulte Waregem? Retour sur les déboires de l'attaquant anglais
Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
Berahino, des Three Lions à Zulte Waregem? Retour sur les déboires de l'attaquant anglais
Photo: © photonews

Les Boeren vont accueillir un attaquant encore jeune, mais qui a déjà un vécu très important en Angleterre. Saido Berahino, en test, va peut-être se poser en Belgique pour se refaire une santé.

L'information révélée par le Daily Mail ce lundi matin a de quoi surprendre. Saido Berahino était considéré il y a quelques années comme un grand talent du football anglais. Petit et rapide, l'attaquant a impressionné à 19 ans seulement au plus haut niveau. Son évolution avait été continue depuis son plus jeune âge. 

Son club de West Bromwich l'avait prêté successivement en League Two (Northampton), en League One (Brentford) puis en Championship (Peterborough) avant qu'il ne reçoive sa chance en première. En équipe nationale, tout se passait bien dans les différentes catégories d'âge, avec un beau total de 10 buts en 10 rencontres qualificatives pour l'Euro 2015. 

Sa première saison en Premier League fut prometteuse avec cinq buts en Premier League, la seconde fut très bonne avec quatorze réalisations.  Cela lui avait ouvert les portes de l'équipe A anglaise, Sir Roy Hodgson l'ayant sélectionné, sans le faire jouer, en 2014. L'intérêt de Tottenham était lui concret. Quatre saisons plus tard, la donne est bien différente. Il n'a inscrit que sept buts en championnat, dont trois en Championship la saison dernière. Et il porte désormais le brassard de capitaine du Burundi. Que s'est-il donc passé depuis? 

Trop haut trop vite?

Considéré comme la nouvelle star, Saido Berahino semble avoir eu du mal à gérer sa célébrité naissante et son départ raté. Il s'en est pris directement au président de West Brom sur Twitter, annonçant qu'il ne rejouerait plus pour lui. Cela cassait évidemment sa belle forme et l'attaquant ne grappillait que quelques minutes en sortant du banc.

West Brom espérant toucher une belle somme, Berahino a finalement dû attendre un an et demi pour être transféré à Stoke en janvier 2017, peu après avoir annoncé qu'il avait frôlé la dépression, avec une prise de poids qui l'avait de nouveau écarté de l'équipe. Chez les Potters, il n'a pas réussi à retrouver le chemin des filets rapidement et n'a pas réussi à relever la tête.

L'alcool au volant et les tabloïds

Si Berahino a continué à se retrouver très présent dans les médias britanniques, c'est aussi en raison de ses frasques en-dehors du terrain. Pincé à trois reprises pour conduite en état d'ivresse, l'attaquant burundais a été condamné il y a quelques mois à un retrait de permis de 30 mois et à verser une amende de 75.000 livres. 

La couverture médiatique de son procès a terni un peu plus sa réputation. Stoke City a d'ailleurs décidé de se débarrasser de l'attaquant qui lui avait coûté 14 millions il y a deux ans et demi. Un renvoi pur et simple avait été évoqué. C'est maintenant à Zulte Waregem qu'il veut se relancer, dans un environnement sain, loin de toute pression.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos