Le 'Felice Time' a sauvé le Sporting de Belhocine
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Charleroi arrache le partage in extremis contre la Gantoise

Le 'Felice Time' a sauvé le Sporting de Belhocine
Photo: © photonews

L'heure du Karim Time à Charleroi? Le mambourg a longtemps grincé des dents, ce soir, pour son premier match de la saison, mais les Zèbres ont attendu la dernière minute pour frapper et arracher un partage, pourtant devenu inespéré. Un partage au goût de victoire pour Karim Belhocine et ses troupes?

Avec Marco Ilaimaharitra, tout juste revenu de son fabuleux périple à la CAN, mais sans Gaëtan Hendrickx, laissé sur le banc au profit de Christophe Diandy et avec le brassard vissé autour du bras de Dorian Dessoleil, le Sporting de Charleroi avait à cœur de débuter l’ère Belhocine par une prestation aboutie. Ça s’est ressenti dès le coup d’envoi.

Sans toujours se montrer dangereux, les Zèbres ont eu la maîtrise du ballon pendant l’ensemble du premier acte. Mais le Sporting a dû se contenter de deux petites occasions au cours de ses 45 premières minutes de la saison. Une frappe de Massimo Bruno détournée par Kaminski et une tentative contrée de Mamadou Fall, juste avant le repos, qui est passée à côté à quelques centimètres du poteau de Thomas Kaminski.

Coup de semonce sur le Mambourg

Dominés et plutôt timides, les Gantois n’ont eu qu’une opportunité à se mettre sous la dent avant la pause. Isolé au point de penalty, Yaremchuk a oublié de conclure en croquant sa frappe. Mais les Buffalos sont revenus sur la pelouse avec plus d’intentions offensives, contrairement à Charleroi, qui a semblé accuser le coup physiquement au retour des vestiaires.

Et c’est sur corner, à l’heure de jeu, que le premier but de la rencontre est tombé. Un corner botté en deux temps et une erreur d’appréciation de Nicolas Penneteau, qui ont permis à Michael Ngadeu, transfert le plus cher de l’histoire de la Gantoise, d’inscrire son premier but dès son premier match avec les Buffalos.

En toute fin de match, encore!

Un but qui a longtemps cloué le bec des Carolos. Jusqu'à la nonantième minute de jeu et le but salvateur et rageur de Massimo Bruno, parfaitement servi par un David Henen, à peine monté au jeu. Une fois de plus, Charleroi y a cru jusqu'au bout et s'offre un petit point, au caractère, pour débuter sa saison. 

Les compos

Charleroi : Penneteau, Dessoleil, Diagne, Zajkov, Nurio, Diandy, Ilaimaharitra, Morioka (Perbet, 77), Fall (Henen), Bruno, Niane (Bedia, 71).

La Gantoise : Kaminski, Ngadeu, Asare, Plastun, Castro-Montes, Owusu, Odjidja, Dejaegere (Mohammadi, 71), Kubo, David, Yaremchuk (Verstraete, 83).

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos