La Pro League, un championnat qui commence à avoir la cote

Rémi Mastromonaco
| 0 réaction
La Pro League, un championnat qui commence à avoir la cote
Photo: © photonews

La saison 2019-2020 de la Pro League s'annonce d'ores et déjà palpitante avec les équipes du haut de tableau renforcées de bien belle manière. Notre championnat se dirige-t-il vers une nouvelle ère ?

Bien que le mercato de notre championnat n’est pas encore terminé, on peut déjà se rendre compte que la D1 belge provoque depuis pas si longtemps que ça un attrait plus important que les saisons précédentes. En témoignent notamment les arrivées de joueurs expérimentés ou de jeunes pépites qui préfèrent notre championnat aux grands championnats européens.

Cela, on peut le constater dans le recrutement qui a été effectué dans les clubs du G5. L’exemple le plus criant en termes de gros recrutement est celui d’Anderlecht qui a réussi à attirer des Diables Rouges comme Chadli et Kompany et une star aguerrie comme Samir Nasri. Le Club de Bruges a aussi frappé fort en accueillant Simon Mignolet en provenance de Liverpool et peut-être bientôt Victor Wanyama.

Si le Standard et Genk n'ont pas nécessairement attiré des grands noms, ils ont recruté de manière intelligente. En se renforçant avec des joueurs comme Hagi, Nygren et Odey, les genkois ont convaincu des jeunes pépites convoitées par les grosses cylindrées européennes (Manchester City et le FC Barcelone notamment). Du côté liégeois, la grosse affaire reste l'acquisition définitive de Vanheusden, qui suscitait l'intérêt d'Arsenal mais aussi le retour de Limbombe, considéré comme un éventuel futur Diable Rouge.

Du côté de Gand, le mercato s'est fait plus calme mais avec des acquisitions comme Ngadeu (un des meilleurs défenseurs du championnat tchèque) ou encore le retour d'Angleterre de Laurent Depoitre, le club a apporté une plus-value certaine au championnat. A noter aussi que l'Antwerp est aux portes du G5 mais n'a pas nécessairement recruté de grands noms lors de mercato (si ce n'est l'arrivée du jeune international japonais Koji Miyoshi).

Une influence en compétition européenne

Toutes ces arrivées vont hausser inévitablement le niveau de notre championnat. Elles vont aussi permettre de voir la Belgique mieux représentée sur la scène européenne. Si le Standard et Genk sont déjà qualifiés, Gand, le Club de Bruges ainsi que l'Antwerp pourraient eux aussi obtenir un ticket pour l'Europe. Voir cinq clubs belges en phase finale de compétitions européennes donnerait encore un peu plus de crédibilité à notre Pro League.

Quoi qu'il en soit, la cuvée 2019-2020 de notre championnat s'annonce passionnante avec un niveau qui sera sans doute beaucoup plus relevé que ces dernières années.

Plus d'infos

Plus d'infos