Analyse Le onze des joueurs belges qui pourraient encore rendre service

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction
Le onze des joueurs belges qui pourraient encore rendre service

Le marché des transferts s'est clôturé lundi à minuit. Certaines équipes pro sont toujours en manque de joueurs belges. Car cette saison, il est obligatoire de coucher sur la feuille de match quatre joueurs formés pendant trois ans en Belgique avant leurs 23 ans et deux autres avant leurs 21 ans.

Charleroi, Cercle de Bruges, Mouscron et Eupen ont un point commun : ces clubs ne disposent pas d'un contingent très fourni de joueurs formés en Belgique.  Jusque dans les derniers instants du mercato, certains d'entre eux ont tenté de transférer l'une ou l'autre perle rare.  En vain !

Désormais, seuls des joueurs actuellement sans contrat peuvent encore changer la donne.  Nous avons composé notre propre onze de départ avec quelques-uns d'entre eux.  Certains sont loin d'être des inconnus.  La tactique de départ est un 3-4-3.

Gardien de but

Logan Bailly n'a plus trouvé de club depuis son départ de l'Excel Mouscron en octobre 2018.  Formé au Standard Liège, il a pourtant défendu les couleurs de nombreuses formations prestigieuses.  Genk, le Borussia Mönchengladbach ou le Celtic Glasgow en sont les exemples les plus frappants.

A son palmarès, on retrouve un titre de Champion de Belgique, deux titres de Champion d'Ecosse et une coupe d'Ecosse.

Défense

Au sein de notre arrière-garde, comment ne pas mentionner Anthony Vanden Borre ?  Son nom a même circulé au Sporting Anderlecht ces derniers temps.  Il n'en sera finalement rien.  Voyant sans doute les remous que cela a suscité, il a préféré décliner l'offre.  Son CV n'en est pas moins garni : en plus de son club formateur, Anderlecht, on retrouve la Fiorentina, Genk ou encore Gênes.  Il compte 29 sélections en équipe nationale belge.  Le hic, c'est qu'il n'a plus foulé une pelouse depuis 2017.

A ses côtés, nous avons opté pour Frédérik Frans.  Peu connu côté francophone, ce défenseur formé au Lierse a tout de même une septantaine de matchs en Jupiler Pro League à son compteur.  Il a également joué en D1 écossaise avec Patrick Thistle.  Il est libre de tout contrat depuis... le 2 septembre dernier.

Dernier élément de notre arrière-garde : Gertjan Martens.  Sorti des équipes de jeune de La Gantoise, il est arrivé en fin de contrat à l'AFC Tubize cet été.  Le club est descendu en D1 Amateurs.  

Martens a connu plusieurs clubs actuels de notre élite : Ostende, Waasland-Beveren et même l'Antwerp.  Ces dernières années, il était surtout actif en D1B et notamment à l'Union Saint Gilloise.

Milieu du jeu

Thibaut Van Acker a été formé au Club de Bruges.  Il a disputé une centaine de matchs en Jupiler Pro League comme en Proximus League.  En plus du FC Bruges, ses anciens clubs ont pour nom le Beerschot, le Cercle de Bruges et Roulers.  Au même titre que d'autres nombreux joueurs cet été, son contrat n'a pas été renouvelé chez les Roulariens.  Son poste de prédilection est celui de médian défensif.

Mohamed Aoulad n'a laissé personne indifférent en D1A.  Malheureusement, cela a été trop souvent pour de mauvaises raisons.  Et cela, alors qu'il possède énormément de talent à revendre.

Formé au RWDM et à Anderlecht, ce milieu de terrain offensif a joué pour Saint-Trond, le Sporting Charleroi, Westerlo ou encore l'Union Saint Gilloise.  Comme Thibaut Van Acker, son contrat n'a pas été prolongé à Roulers.

Jérémy Serwy est également titulaire dans notre équipe-type.  Reconnu comme un grand talent, le médian droit a porté les vareuses de Charleroi et de Zulte Waregem notamment.  Depuis janvier à l'US Hostert en D1 luxembourgeoise, l'expérience n'a cependant pas été prolongée.  Il est aujourd'hui âgé de 28 ans.

Enfin, le dernier du quatuor au milieu du jeu n'est autre qu'Ivan Yagan.  Son contrat vient d'être résilié à Eupen.  Formé au White Star, il a joué au plus haut niveau pour des équipes telles que Lokeren, Charleroi, Saint-Trond ou le Cercle de Bruges.

Attaque

Notre attaque est composée de Ryan Mmae, Nathan Kabasele et Jonathan Benteke.  Le premier sort de l'Académie Robert Louis-Dreyfus.  Il n'a jamais pu percer à Sclessin.  Il a également défendu les couleurs de Waasland-Beveren et d'Aarhus au Danemark.  Le Standard a décidé de ne pas le garder cet été.

Nathan Kabasele provient, lui, de Neerpede.  Il s'est également fait connaître à Mouscron ou à l'Union Saint Gilloise.  Depuis janvier, il est un joueur libre.  Son dernier club ?  Le FC Voluntari en D1 roumaine.

Enfin, le troisième larron aux avant-postes est le frère de Christian Benteke : Jonathan.  Lui aussi est sorti de l'école des jeunes du Standard.  Il a fait ses armes à Zulte Waregem, Crystal Palace ou encore l'Omonia Nicosie.  En juin dernier, la formation d'Oldham City en D4 anglaise a choisi de ne pas poursuivre l'aventure avec lui.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos