Thibault Peyre : "Nous n'avons plus besoin de regarder derrière nous"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Thibault Peyre (Malines) n'est pas surpris du bon début de saison de Malines

Thibault Peyre : "Nous n'avons plus besoin de regarder derrière nous"
Photo: © photonews

Le KV Malines occupe provisoirement la quatrième place du classement général après sa victoire (0-2) à Eupen ce samedi soir.

Pourtant réduit à dix à partir de la quarantième minute de jeu, le KV Malines s'est imposé 0-2 à Eupen. "Nous sommes tous très satisfaits parce qu'au-delà du résultat, c'est la manière qui est à souligner ce samedi soir. À dix pendant cinquante minutes en déplacement, nous avons serré les dents et fait le boulot. Le deuxième but a été une grande satisfaction", confie Thibault Peyre à l'issue de la rencontre.

Le Kavé est revenu avec des intentions offensives après la pause. "Nous savions qu'ils allaient tout donné et nous revenus avec un esprit conquérant. Nous ne voulions jouer trop défensivement et se faire piéger", précise le Français avant d'évoquer la lourde défaite face à Bruges le week-end dernier. "Nous avons discuté de cette gifle. Bruges était au-dessus de nous, rien à dire. C'est la meilleure équipe du championnat tout simplement. Néanmoins, nous ne voulions plus revivre pareil moment. Prendre cinq buts, c'est difficile à supporter durant la semaine. Nous avions donc à coeur de réagir, c'est chose faite", lâche le natif de Martigues.

Le promu Malines fait partie du top 6 après dix journées de championnat. "L'objectif dans un premier temps est le maintien. D'un point de vue comptable, nous n'avons plus trop besoin de regarder derrière nous. Je ne suis pas trop surpris de cette quatrième place provisoire à vrai dire. Nous sommes une équipe solidaire qui vit bien. L'effectif n'a pas trop changé et nous nous connaissons tous très bien. En D1B, nous étions au-dessus du lot. Et nous prouvons que nous avons notre place en D1A. Donc pas trop surpris mais la route est encore longue, nous devons continuer à travailler", a conclu Thibault Peyre.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos