Notre équipe de la décennie en Jupiler Pro League !

Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
Notre équipe de la décennie en Jupiler Pro League !
Photo: © photonews

2019 touche à sa fin et va laisser place à la troisième décennie du 21e siècle. C'est l'occasion pour refaire un tour des meilleurs joueurs qui nous ont fait vibrer ces dix dernières années.

Notre Jupiler Pro League n'est pas la plus grande, mais est une compétition qui permet de lancer de nombreux talents, qu'ils soient belges ou étrangers. Composer le onze de cette décennie ne fut d'ailleurs pas des plus aisés, certains ayant rapidement pris leur envol.

Gardien : l'inévitable Thibaut Courtois

Voici le meilleur exemple. Il n'a joué qu'une seule saison en Belgique, mais le prodige limbourgeois a eu le temps de marquer le championnat de son empreinte, en contribuant bien au titre de Genk. Les Rouches se rappeleront toujours de ses interventions salvatrices lors du match pour le titre en mai 2011.

Arrière droit : Thomas Meunier a bien fait de reculer

On a pensé à l'Anderlechtois Guillaume Gillet, aux Genkois Castagne et Maehle, mais Thomas Meunier s'imposait comme le meilleur choix.

Débarqué à Bruges en tant qu'attaquant à Virton, le Bastognard a finalement été reconverti comme latéral droit et s'y est imposé, avant de s'imposer en équipe nationale et au PSG. Il s'en est allé sur un beau titre de champion.

Défenseurs centraux : une paire de Genkois

Les noms de Chancel Mbemba, Olivier Deschacht, Brandon Mechele et Eliaquim Mangala ont été cités, mais ce sont Kalidou Koulibaly et Christian Kabasele qui ont obtenu les préférences. 

Le Sénégalais a profité de son passage en Belgique pour se faire remarquer par Naples, où il est devenu l'un des meilleurs défenseurs de la planète. Christian Kabasele, qui était attaquant au début de sa carrière pro, a lui impressionné par ses qualités et est devenu Diable Rouge tout en jouant en Premier League. 

Arrière gauche : de Mauve à Rouche, Jelle Van Damme a mouillé le maillot

Si on l'a surtout connu au Standard lors de cette décennie, Jelle avait bien contribué au titre du Sporting en 2010. Auteur de sept buts lors de sa dernière saison à Anderlecht, le défenseur gaucher en avait inscrit six après la trêve internationale.

Il a dû se contenter de deux Coupes avec les Liégeois, mais Van Damme a longtemps été une valeur sûre à son poste et restera un des chouchous du public principautaire.

Médians centraux : un duo Bruxello-Liégeois

Les propositions furent évidemment nombreuses (Vanaken, Kouyaté, Praet, Kums, Vormer, Ndidi, Kouyaté, Dendoncker), mais deux produits de leurs clubs retiennent particulièrement l'attention.

Axel Witsel tout d'abord. S'il s'était déjà assez mis en valeur avant sa dernière saison, il est parti sur un beau bilan de dix buts, qui a pratiquement conduit le Standard à un onzième titre. 

Talent encore plus précoce, Youri Tielemans a lui aussi marqué l'histoire de son club. Le Bruxellois a finalement quitté Anderlecht en 2017 sur un second titre et un superbe bilan personnel de 13 buts et 13 assists, rien qu'en championnat.

Ailiers : KDB et une bataille de Souliers d'Or

Si c'est aujourd'hui dans l'axe qu'il est l'un des meilleurs à son poste, c'est sur le couloir que Kevin De Bruyne avait enchanté et attiré le regard de Chelsea. Après avoir contribué au titre genkois avec 5 buts et 16 assists, il avait poursuivi avec 8 buts et 14 assists lors de sa dernière saison.

Plusieurs anciens Souliers d'Or se sont disputés l'autre place. L'Anderlechtois Matias Suarez et le Brugeois Izquierdo ont été devancés par Thorgan Hazard, primé en 2014. Prêté par Chelsea, le joueur de Dortmund avait éclaté lors de sa deuxième saison, avec 14 buts et 16 assists en championnat, sans compter ses matches d'Europa League.

Attaquants : des buteurs phénoménaux

Si Hamdi Harbaoui a empilé les buts pendant de nombreuses saisons, on lui a préféré Romelu Lukaku pour son talent et ce qu'il représente pour notre pays. Il avait bouclé la saison 2010/2011 avec onze buts avant de filer à Chelsea.

A ses côtés, un autre duel se jouait entre Michy Batshuayi et Dieumerci Mbokani. Le joueur de l'Antwerp est aligné dans notre onze, car il est toujours l'un des meilleurs joueurs de notre compétition, le meilleur buteur actuel et a surtout vécu deux titres avec Anderlecht, avec 33 buts en deux saisons.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos