"Le Standard, c'était mon club, mais...": Renaud Emond explique pourquoi il a choisi Nantes
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Du Standard à Nantes: Renaud Emond explique son choix

"Le Standard, c'était mon club, mais...": Renaud Emond explique pourquoi il a choisi Nantes
Photo: © photonews

Tout fraîchement arrivé dans les couloirs de la Beaujoire, Renaud Emond a été présenté en conférence de presse, en présence de Franck Kita, directeur général des Canaris. Et le Gaumais attend beaucoup de sa première expérience à l'étranger.

Les classes de jeunes à Virton, deux saisons à Waasland-Beveren, où il s’est révélé aux yeux du grand public, puis quatre saisons et demie au Standard: à 28 ans, Renaud Emond a décidé qu’il était temps pour lui d’aller voir ailleurs. 

Il y a encore quelques jours, pourtant, personne ne s’attendait à un départ du Phénix de Sclessin. Mais le marché des transferts est ainsi fait. "Ça faisait presque cinq ans que j’étais au Standard, c’était mon club. Mais j’avais aussi envie de découvrir autre chose. Il faut pouvoir sortir de sa zone de confort", justifiait, en début d’après-midi, Renaud Emond.

La Ligue 1: "Un grand championnat"

En France, Renaud Emond se voit donc offrir un "nouveau défi". "J’avais envie de tester la Ligue 1 et de voir si j’ai le niveau." C’est aussi une belle occasion pour lui de découvrir le foot à l’étranger. "C’était une belle opportunité de jouer dans un club comme Nantes, dans un grand championnat comme la Ligue 1 et j’ai sauté dessus."

Nantes a besoin d'un buteur 

Mais le Gaumais sait aussi que les attentes seront grandes envers lui. Si Nantes réussit un excellent début de saison (les Canaris occupent la cinquième place de Ligue 1, à quatre points de Rennes, troisième), c’est la finition qui pose problème aux hommes de Christian Gourcuff : 17 buts marqués, ce qui en fait la quatrième plus mauvaise attaque de France.

Et c’est pour ça que les Nantais ont débauché le désormais ex-Standardman. "Je sais que c’est une équipe solide derrière, mais qui marque peu. Je vais essayer d’apporter quelque chose de différent de ce qui existe déjà dans le noyau pour aider l’équipe à marquer plus et à tuer les matchs plus vite", insiste-t-il.

Objectif Diables?

Avec les Diables Rouges dans un petit coin de la tête ? Jamais appelé en équipe nationale, Renaud Emond ne cache pas que cette idée le titille. "Je suis quelqu’un d’ambitieux et je veux tout faire pour me donner une petite chance d’y être. Si je marque beaucoup de buts en Ligue 1, peut-être que ça accroitra mes chances", termine-t-il.

Renaud Emond sait donc ce qu’il lui reste à faire : briller de mille feux et faire trembler les filets avec les Canaris. Une nouvelle page va s'écrire dans la carrière du Virtonais et devrait officiellement débuter, dimanche, sur la pelouse de Saint-Etienne.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos