Interview La D1 au Luxembourg, l'Europe et un retour au pays? Alessandro Cordaro évoque son avenir

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
La D1 au Luxembourg, l'Europe et un retour au pays? Alessandro Cordaro évoque son avenir
Photo: © photonews

À désormais 34 ans, Alessandro Cordaro a vécu une belle saison au Grand-Duché, matérialisée par une accession à la Division 1 luxembourgeoise et le Louviérois attend beaucoup de sa découverte de l'élite du football luxembourgeois.

Après une saison mitigée avec Virton, Alessandro Cordaro avait décidé de sortir des frontières de la Belgique pour vivre la première expérience à l’étranger de sa belle carrière: un choix payant. En plus d’être sacré avec le Swift Hesperange, l’ancien Zèbre a aussi vécu une belle saison à titre personnel.

Il confirme : "Je suis vraiment satisfait. J’ai joué 13 des 15 matchs de championnat et 90 minutes à chaque fois. Ça montre que je suis encore dans le coup malgré mon âge et c’est ce que j’étais venu chercher ici: du temps de jeu et de la confiance."

J'aimerais finir dans ma région, mais on n'y est pas encore. 

 Buteur à deux reprises cette saison, Alessandro Cordaro espère désormais rapidement retrouver le chemin des entraînements au plus vite pour préparer avec enthousiasme la prochaine saison. Avec des ambitions à l’esprit: "J’espère profiter de cette saison en Division 1 et pourquoi pas aller chercher une qualification européenne avec le Swift."

Et convaincre son club de lui offrir une année supplémentaire? "Il me reste un an de contrat, mais le club a une option pour prolonger d’une année supplémentaire. Ce serait super de rejouer sur la scène européenne."

Car, comme il nous l’avait déjà confié en début de saison, l’ancien médian de Charleroi, de Mons, de Zulte et de Malines a bien l’intention de ponctuer sa carrière dans sa région d’origine. Avec un retour dans son tout premier club à l’esprit? "La RAAL? C’est une possibilité, mais peut-être pas la seule. L’objectif c’est en tout cas de terminer tout près, mais on n’y est pas encore”, sourit-il pour conclure.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos