Deux ans après, Roberto Martinez n'a toujours pas de regret: "Nous avons été la Belgique"

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Deux ans après, Roberto Martinez n'a toujours pas de regret: "Nous avons été la Belgique"

Il y a pile deux ans, les Diables Rouges s'inclinaient en demi-finale du Mondial 2018 en Russie. Et Roberto Martinez est convaincu que cette défaite servira à ses protégés au cours des prochaines échéances qui les attendent.

Dans un entretien accordé au Nieuwsblad et entièrement consacré à la demi-finale du Mondial, perdue il y a tout juste deux ans par ses troupes, Roberto Martinez l'affirme: il ne regrette rien. "Dans le vestiaire, la frustration était énorme, et c'est normal parce que personne n'est prêt à perdre une demi-finale. Mais de mon point de vue d'entraîneur c'est différent." 

Le coach pense que ses Diables ont fait le match qu'il fallait. "J'estime que ce n'était pas si mauvais. Si on avait perdu 2-0 avec deux buts en contre de Mbappé, alors, je ne dirais pas ça. Parce qu'on savait que c'était leur force." 

"Pas toujours les bons choix, mais le bon état d'esprit"

Mais ce n'est pas comme ça que les Diables sont sortis du Mondial. "Si je revois le 5-2 en Suisse, là, j'ai des regrets. Contre la France, il est arrivé qu'on ne fasse pas toujours les bons choix qu'on avait faits dans les matchs précédents, c'est vrai. Mais nous avons joué avec notre état d'esprit, nous avons eu 63% de possession. Nous avons pris des risques et développé notre jeu: nous étions la Belgique."

Et si cette rencontre s'est soldée par une énorme désillusion, Roberto Martinez n'a certainement pas dit son dernier mot: il a prolongé jusqu'au Mondial 2022 pour aller chercher ce trophée que toute la Belgique attend.  

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos