Analyse Belhocine, Losada, Kompany : tous saluent le travail du KV Ostende

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Belhocine, Losada, Kompany : tous saluent le travail du KV Ostende
Photo: © photonews

Le KV Ostende est en reconstruction totale : nouveaux investisseurs, nouveau noyau, nouvel entraîneur. Avec un petit point en 3 matchs, le club côtier semble à la peine ... mais la tendance est plutôt à l'optimisme.

Le travail d'Alexander Blessin à la tête du KV Ostende semble en effet mériter bien plus que les 3 petits points engrangés par le club depuis le début de la saison, comme le soulignent les adversaires ayant croisé la route du KVO : "C'est vraiment une excellente équipe. Personne ne viendra gagner facilement ici", prévient ainsi Hernan Losada, dont le Beerschot est venu l'emporter 1-2 en ouverture du championnat à la Diaz (anciennement Versluys) Arena. "Ils prendront rapidement des points". 

© photonews

Le calendrier en décidera autrement : se déplaçant à Charleroi, Ostende n'a pas pu rebondir (1-0). "Comme prévu, Ostende nous a posé problème. C'est une bonne équipe, qui tente de jouer un football appliqué. Leur pressing, notamment, était gênant", pointait cependant Karim Belhocine après la victoire des siens contre le KVO. Le pressing : une arme souvent fatale face à Anderlecht, fébrile au milieu de terrain et en défense quand la pression s'intensifie. 

Vincent Kompany est donc prévenu et il le reconnaît lui-même : le RSCA n'ira pas en classe de mer, mais doit bien s'attendre à un déplacement difficile. "Ostende, c'est vraiment top depuis le début de saison. Mouscron était organisé et je respecte ça, c'est ce qui est beau en Belgique, il y a des philosophies différentes. Mais le KV Ostende a une autre vision des choses, que j'admire : du pressing, même sur le gardien adverse. Blessin a un vrai plan de jeu. Ils prendront des points, oui", concède le nouvel entraîneur d'Anderlecht. 

Un problème : pas de buteur 

Reste un souci du côté ostendais : avec un seul petit but inscrit en trois rencontres, l'efficacité fait défaut. Makhtar Gueye est chargé d'alimenter le marquoir et avait montré de bonnes choses contre le Beerschot et à Charleroi, mais son entrée au jeu contre le STVV n'a rien amené. Marko Kvasina, de son côté, est un target-man plutôt qu'un pur finisseur. 

Si le KVO veut commencer à "prendre des points", comme Losada et Kompany sont persuadés qu'il y arrivera, il va donc falloir régler ce souci, et d'urgence. Étonnamment, le chantier est là et pas en défense, alors que les Côtiers ont entamé la préparation avec un seul défenseur de métier dans leur noyau et ont dû tout rebâtir dans un secteur tellement dépendant des automatismes. Contre un Anderlecht lui aussi peu efficace, bien malin qui peut dire comment se passera le match de ce vendredi ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos