La victoire est une nouvelle fois brugeoise
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction

Eupen s'est incliné contre le Cercle de Bruges

La victoire est une nouvelle fois brugeoise

Mauvaise surprise pour Eupen qui s'est incliné pour la deuxième fois de la saison, à domicile, et encore contre une équipe de Bruges. Après le Club, c'est le Cercle qui a été réaliste au Kerhweg

Benat San José a changé deux pions pour la réception du Cercle. Blessé, Benoit Poulain est remplaçé par Menno Koch alors que Kayembe est titularisé pour la première fois en lieu et place de Jens Cools.

La rencontre débute comme dans un rêve... pour le Cercle. On ne joue que depuis quelques minutes quand  Hoggas sert parfaitement Kylian Hazard en profondeur pour l'ouverture du score (5', 0-1). Les Pandas sont ceuillis à froid mais cela ne va rien changer au jeux des locaux.

On ne cesse de le répéter: Eupen a passé un cap cette saison. Petit à petit, les flancs que sont Ngoy et Koné mettent la pression sur l'adversaire et même si De Wolf doit sortir une parade 5 étoiles sur un coup franc de Hotic, c'est surtout Didillon qui passe une mauvaise première période. Le gardien français essaie de repousser l'échéance, mais il ne peut rien suite à un centre de Koné que reprend parfait Ngoy (39', 1-1).

Le premier acte a été plaisant, mais la suite de la rencontre est plus nerveuse. Les occasions sont bien plus rares et on sent de la prudence dans le jeu des deux équipes. Eupen semble toutefois prendre l'ascendant dans ce match et les joueurs de Clement se contentent de jouer le contre. Cette situation est assez logique car les Pandas cherchent une deuxième victoire dans ce championnat.

Mais à l'aube du dernier quart d'heure, c'est la douche froide. Un corner venu de nulle part permet à Musaba de redonner l'avantage aux Brugeois (75', 1-2). C'est un peu la catastrophe pour Benat San José, car le temps passe et le Cercle se regroupe.

Eupen pousse dans les dernières  minutes, mais en vain. Pour la deuxième fois de la saison, les Pandas s'inclinent et ne signent pas une sixième rencontre sans défaite. Dans une semaine, c'est Mouscron qui pointe le bout de son nez et il sera temps pour les Germanophones de signer un deuxième succès cette saison

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos