Faire tourner avant Anderlecht? Ce n'est pas dans les plans d'Ivan Leko
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Europa League: pas de tournante pour Ivan Leko et l'Antwerp avant Tottenham

Faire tourner avant Anderlecht? Ce n'est pas dans les plans d'Ivan Leko
Photo: © photonews

Les gros matchs s'enchaînent pour l'Antwerp d'Ivan Leko. Après Ludogorets et le derby, ce sont Tottenham et Anderlecht qui attendent les Anversois cette semaine. Mais pas question pour autant de donner du répit aux joueurs.

Interrogé sur le sujet en conférence de presse, le coach du Matricule 1 a donné une réponse claire à la question. "Si tout le monde peut jouer, il n'y a aucune raison de faire des changements dans l'effectif", insiste-t-il. "Parce qu'on a eu quatre jours pour se préparer et récupérer et parce que tous les joueurs sont prêts. Ils veulent tous jouer et je suis vraiment très heureux de voir la détermination qu'ils affichent."

Ce n'est, de toute façon, pas le genre de la maison. "Je ne suis pas un adepte des tournantes", ajoute Ivan Leko. "Dans ma tête, le match le plus important est toujours celui qui arrive. On ne va pas épargner les joueurs en prévision du match de dimanche (à Anderlecht) ou de jeudi prochain (contre Linz). Et après ce match-là, on verra bien."

Physiquement? L'une des équipes plus fortes de Belgique. 

Le Croate peut compter sur un effectif solide et il compte dessus. "Physiquement, je pense que nous avons une des équipes les plus fortes de Belgique. Ce n'est pas le moment de donner du repos à qui que ce soit", martèle-t-il.

Et le message de l'ancien Blauw en Zwart à ses joueurs avant la rencontre sera limpide. "On peut avoir du respect pour une équipe comme Tottenham, mais il ne faut pas avoir peur. En football, il n'y a pas de place pour la peur, il faut croire en soi." 

Et pour espérer forger l'exploit contre la bande à José Mourinho, les Anversois pourront miser sur la confiance accumulée ces dernières semaines. Cinq victoires consécutives et une place de leader (virtuel) du championnat, c'est le bilan qu'affiche le matricule 1 qui n'a plus connu la défaite depuis son déplacement à Charleroi, le 30 août dernier. De quoi aborder avec envie l'un des matchs de la saison. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos