John van den Brom réagit aux critiques : "Plusieurs vrais connaisseurs de football m'ont félicité"

Dennis Rosiers depuis Luminus Arena
| 0 réaction
John van den Brom réagit aux critiques : "Plusieurs vrais connaisseurs de football m'ont félicité"

C'est un John van den Brom très franc qui s'est adressé à la presse à la veille de son baptême du feu. Le Néerlandais n'a pas hésité à aborder n'importe quel sujet.

Cyriel Dessers ,'empile pas les buts comme la saison dernière aux Pays-bas. Le meilleur buteur de l'Eredivisie se débat toujours en Belgique, ce que John van den Brom ne trouve pas anormal. "Il y a sept ans déjà, les défenses en Belgique étaient moins fébriles qu'aux Pays-Bas, et c'est encore le cas aujourd'hui. Les Pays-Bas sont le Walhalla des buteurs. Cyriel a du mal à s'adapter au championnat belge, mais ce n'est pas grave. Il voit aussi que l'équipe est construite autour d'Onuachu. C'est à lui de continuer à travailler dur pour être prêt quand j'aurai besoin de lui. N'oubliez pas que nous sommes dans un club de haut niveau ici, la barre est très haute", a souligné l'ex-entraîneur d'Anderlecht.

En début de semaine, Joakim Maehle a de nouveau indiqué qu'il souhaitait quitter la Luminus Arena dès que possible. "J'ai immédiatement discuté avec lui lorsque je suis arrivé, car je préfère entendre de telles choses de la bouche même du joueur. Je ne peux qu'applaudir l'ambition de Joakim en tant qu'athlète de haut niveau. Mais il s'agit toujours de ce que vous montrez à l'entraînement et pendant les matchs, et tout le monde me dit que Joakim est un véritable modèle. De toute façon, il devra bien jouer s'il veut partir, donc en ce qui me concerne, en tant qu'entraîneur, j'en profiterai aussi", a précisé le coach des Limbourgeois.

De vrais connaisseurs de football

La façon dont van den Brom a été accueilli contraste fortement avec la façon dont il a été salué dans son pays d'origine. Quelque chose qui n'a pas échappé au Néerlandais non plus. "C'est bien que j'aie reçu un accueil aussi chaleureux ici. Cela signifie que j'ai eu un impact sur le football belge pendant mon séjour à Anderlecht. Et en ce qui concerne les critiques aux Pays-Bas... J'ai 54 ans, je suis en bonne santé et j'ai une femme et des enfants fantastiques. Laissez les détracteurs dire ce qu'ils veulent. Il y a plusieurs vrais connaisseurs de football dont j'ai reçu des réactions positives et qui m'ont félicité. C'est beaucoup plus sympa que toutes ces conneries provenant des Pays-Bas", a conclu van den Brom avec un clin d'œil

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos