Système de licences : l'Union belge procède à une réforme en profondeur
Edouard Maréchal
| 0 réaction

Le système des licences pour le football professionnel revu par l'Union belge

Système de licences : l'Union belge procède à une réforme en profondeur

Le système de licences a été revu en profondeur durant les derniers mois pour "parvenir à une meilleure gestion financière des clubs tout au long de la saison".

L'Union belge a annoncé ce jeudi avoir procédé à une réforme en profondeur du système des licences pour le football professionnel. Au cours de ces derniers mois, des réunions ont eu lieu afin d'améliorer ce système.

Le premier changement se situe au niveau de l'évaluation du dossier financier des clubs qui, à l'heure actuelle, se fait de façon annuelle. L'Union belge souhaite désormais que ce suivi soit continue avec une évaluation intermédiaire afin d'assurer une meilleure gestion financière des clubs.

Un éventail de sanctions

De facto, des sanctions pourront être imposées par la CBAS et la Commission des licences. Ces sanctions vont de la restrictions des transferts entrants à la limitation des joueurs dans le noyau. Mais l'Union belge précise : "La licence elle-même ne peut pas être révoquée au cours de la saison".

Les clubs pourront demander un "ruling" (une décision anticipée en matière d’impôt) et sera placé sous surveillance.

Il y aura également une chambre des licences séparée pour le football professionnel auprès de la CBAS.

Enfin, l'actuel Département des Licences est transformé en l’Auditorat pour les Licences du Football Professionnel, dirigé par un Auditeur Général (M. Nils Van Brantegem), qui bénéficie du même statut indépendant au sein de l'URBSFA que le Procureur UB. L'Auditorat est responsable du suivi continu des dossiers, qui sont ensuite évalués par la Commission des Licences ou, le cas échéant, par la CBAS.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos