Voici les commissions prises par Mogi Bayat à Anderlecht dans divers dossiers, dont celui de Trebel

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Voici les commissions prises par Mogi Bayat à Anderlecht dans divers dossiers, dont celui de Trebel

Le rôle de Mogi Bayat à Anderlecht par le passé n'est plus à démontrer, mais plusieurs médias révèlent désormais les chiffres liés à cette omniprésence.

Le passage d'Adrien Trebel du Standard à Anderlecht a été orchestré à l'hiver 2017 par Mogi Bayat, qui facilite en coulisses le transfert du médian français en association avec l'agent "habituel" de Trebel, Nicolas Onissé. Un deal sur lequel Bayat a touché une solide commission, rapportent des dossiers d'investigation révélés conjointement ce lundi par Le Soir, De Standaard et Mediapart. 

Ou plutôt plusieurs commissions : en plus de son chèque de base (200.000 euros sur les 3 millions dépensés par Anderlecht), Bayat a placé une clause afin que Nicolas Onissé lui verse 315.000 euros supplémentaires. L'agent franco-iranien a également placé une clause dans son contrat afin de toucher une nouvelle clause si le RSCA parvenait à vendre Adrien Trebel pour 6 millions d'euros (ce qui ne devrait à l'heure actuelle plus se faire). 

Des commissions pour Kiese Thelin et Ezekiel également 

Les montants touchés par Mogi Bayat sur les transferts d'Isaac Kiese Thelin et Imoh Ezekiel ont également été révélés : deux commissions à hauteur totale de 550.000 euros sur le prêt d'Ezekiel, une commission de 520.000 euros après qu'Anderlecht ait levé l'option de Kiese Thelin. Des pratiques qui, si elles n'ont rien d'illégal, font évidemment hausser les sourcils quand on connaît les difficultés financières du RSC Anderlecht à l'époque et actuellement. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos