Malgré plusieurs absences, le Club de Bruges est prêt à aller au combat : "Défendre ? Nous attaquerons comme le fait toujours le Club"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Malgré plusieurs absences, le Club de Bruges est prêt à aller au combat

Malgré plusieurs absences, le Club de Bruges est prêt à aller au combat : "Défendre ? Nous attaquerons comme le fait toujours le Club"
Photo: © photonews

Ce jeudi soir, le Club de Bruges recevra le Dynamo Kiev lors du seizième de finale retour de l'Europa League.

Après son partage (1-1) avec un but marqué à l'extérieur lors du mal aller en Ukraine, le Club de Bruges a pris une jolie option pour rejoindre le tour suivant. Actuellement, Denswil, Lang, Vanaken, Mitrovic, Rits et l'entraîneur Philippe Clement sont toujours en quarantaine. Le champion en titre a reçu une mauvaise nouvelle ce matin : De Ketelaere et Mignolet ont été testés positifs au Covid-19. Toutefois, le Club a demandé de nouveaux tests pour confirmer les résultats. 

"Mais nous supposons qu'ils sont positifs. Nous sommes en train d'élaborer un nouveau plan. Vous verrez cela demain", a déclaré Rik De Mil qui n'a pas l'intention de prendre des précautions demain et d'attendre le Dynamo. "Défendre ? Nous attaquerons comme le fait toujours le Club de Bruges. Demain, nous devons simplement jouer le match à notre façon. Nous l'avons montré à Kiev et contre OHL lundi".

BRuges
Brugge

Pendant ce temps, le Club fait tout son possible pour faire sortir de cette galère. "En fait, nous ne nous voyons qu'en groupe à l'extérieur sur le terrain. Les joueurs prennent des rendez-vous séparés avec le physiothérapeute, alors qu'auparavant cela se faisait à trois ou quatre personnes. Des mesures supplémentaires ont été prises pour éviter de nouvelles infections. Nous faisons tout pour que nos garçons restent en bonne santé", a confié le coach intérimaire.

Selon De Mil, cela a également un effet positif sur le groupe : l'unité s'accroît de jour en jour. "Cela crée un sentiment particulier. Tout le monde veut se donner à fond", dit-il d'un signe de tête. "Mais n'oubliez pas qu'il y a beaucoup de qualité dans ce groupe ainsi que de la mentalité. Avec les gars disponibles, nous devrions pouvoir le faire et nous qualifier. Les circonstances sont particulières en ce moment, mais si nous pouvons nous qualifier, ce sera une semaine très spéciale", a conclu Rik De Mil.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos