Kompany concentré : "Hâte de voir cette équipe progresser encore en Playoffs"
Florent Malice
Florent Malice depuis le Stayen
| 0 réaction

Kompany concentré : "Hâte de voir cette équipe d'Anderlecht progresser encore en Playoffs"

Kompany concentré : "Hâte de voir cette équipe progresser encore en Playoffs"
Photo: © photonews

Le RSC Anderlecht a fini le travail en allant s'imposer au Stayen : ce sera le top 4, et qui sait peut-être mieux.

Vincent Kompany analysait la prestation de ses ouailles avec lucidité : ce ne fut pas le meilleur match du RSCA, mais le match qu'il fallait. "Nous avons réussi un match très mature. On commence mal la rencontre, avec beaucoup de nervosité, et même si STVV n'a qu'une seule vraie action dangereuse, on sentait qu'ils étaient menaçants", pointe le T1 anderlechtois. "En seconde période, les gars sont revenus dans le match de manière très mature pour ramener le résultat nécessaire".

Nécessaire ? Pas vraiment, Ostende ne s'étant pas imposé de son côté. "Ca ne m'intéressait pas. Bien sûr, si quelque chose d'important se passait, je voulais le savoir, mais je ne voulais pas qu'on joue bas pour tenir un résultat". 

Continuer à travailler 

Anderlecht ira donc désormais en PO1 pour la première saison en tant que coach à temps plein de Kompany. "Il n'y a aucun sentiment de revanche et aucune euphorie. La saison n'est pas finie, il reste 6 matchs, et si les progrès de cette équipe continuent, j'ai hâte de voir ce que ça donnera. Ces garçons n'ont pas reçu de cadeaux, ils ont travaillé dur pour être là où ils sont, de manière méritoire", insiste l'ancien Diable Rouge. 

Ce que je vise ? J'ai remporté un titre à la 93e minute et 45 secondes en Angleterre ...

"Ce qu'on vise en Playoffs ? (rires) Je l'ai déjà dit, c'est impossible de porter les couleurs d'Anderlecht en visant moins que le plus haut possible. Mais il y a une grande différence entre le dire et le faire", nuance-t-il. "J'ai remporté mon premier titre anglais à la 93e minute et 45 secondes du dernier match de la saison. Ma carrière a toujours été comme ça. On m'a souvent donné fini après des blessures, j'ai manqué un Euro pour blessure puis vécu le Mondial 2018 ... C'est ce que je veux dire à mes joueurs : ne pas écouter les critiques quand ça va mal, ni les éloges quand ça va bien". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos