Olsson, Raman : Kompany évoque les transferts entrants (et la forme de Murillo)

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Olsson, Raman : Kompany évoque les transferts entrants (et la forme de Murillo)

Ce dimanche, Anderlecht entame sa saison avec un onze qui ne sera pas encore définitif, mais qui posera déjà quelques bases.

L'un des points d'interrogation ne concerne pas un transfert, mais bien Amir Murillo, revenu "un peu tard" lors de la préparation. "Pas parce qu'il a pris plus de vacances mais bien parce qu'il a dû se mettre en quarantaine un petit temps et n'a pas été autorisé à sortir de son appartement", regrette Vincent Kompany, qui ne prendra pas de risques avec son international panaméen, pourtant crucial. "On aimerait que tous les joueurs soient disponibles, mais on ne va rien faire qui entravera la saison de l'un d'entre eux. On verra si c'est trop tôt, ça se juge au jour-le-jour, mais il vient d'arriver avec le groupe". 

Même constat pour Kristoffer Olsson, la dernière recrue anderlechtoise. "Il venait de terminer son Euro et a donc eu deux semaines de vacances. Il n'a que deux entraînements avec le groupe, c'est peu. Physiquement, il est en bon état, c'est donc une bonne base de travail, mais on ne va pas le pousser trop vite", pointe Kompany. 

Raman, "un exemple"

Benito Raman, de son côté, était une recrue plus surprenante. "La raison pour laquelle on l'a fait venir, c'est son travail intense sur le terrain, dans tout ce qu'il fait. Il est vif, il met de l'intensité et de l'énergie", pointe le coach du RSCA. "Et à 26 ans, il devra aussi faire office d'exemple. Sur le terrain du moins (sourire)". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos