Que retenir du résultat de nos Belges hier au Ballon d'Or ?

Antoine Bourlon
| 0 réaction
Que retenir du résultat de nos Belges hier au Ballon d'Or ?

Nos deux Diables Rouges nominés au Ballon d'Or, Kevin de Bruyne et Romelu Lukaku, n'ont pas su faire mieux qu'une 8e et 12e place. Décryptage de ces résultats.

On aurait pu espérer un peu mieux comme classement final pour Kevin de Bruyne et Romelu Lukaku, tous deux auteurs d’une très grosse année 2021. Néanmoins, il faudrait plutôt se réjouir de ces résultats car ils font partie des meilleurs jamais réalisés par des Belges au classement du Ballon d’Or.

Meilleure performance individuelle

En effet, il s’agit ici du meilleur résultat dans ce classement pour les deux joueurs.

Concernant Kevin de Bruyne, il s’agissait de la 6e nomination (il a été nommé chaque année depuis 2015). Finissant respectivement 18e, 20e, 14e, 9e et 14e les années précédentes, il améliore ici son meilleur classement d’une longueur.

Romelu Lukaku a quant à lui dignement honoré sa première nomination en terminant à une très belle 12e place, juste derrière le « cyborg » Erling Haaland.

Des résultats synonymes du retour des Belges au premier plan

Ce qui est intéressant avec le classement du Ballon d’Or, c’est de regarder qui a été nominé et pour quelles années, depuis la première édition de cette récompense qui date de 1956. Le premier Diable Rouge à être nommé, c’est l’ancien joueur d’Anderlecht Jeff Jurion, en 1962. Ensuite, des Belges seront appelés presque chaque année pour le Ballon d’Or. On retrouve des noms comme Michel Preud’homme, Paul Van Himst ou Enzo Scifo. Cela va durer jusqu’au Ballon d’Or 1994. Et puis, à partir de l’année d' après, plus rien. Plus aucun Belge n’est nominé jusqu’en 2013, année où un certain Eden Hazard s’invite à la 22e place du classement.

L’an d’après, il sera devancé d’une place par Thibaut Courtois (20e). Depuis, des Belges sont appelés à nouveau chaque année pour le Ballon d’Or, et cela coïncide évidemment avec l’avènement de cette fameuse génération dorée. En 2018, 3 (!) Belges (Hazard – 8e, De Bruyne – 9e et Courtois – 14e) seront même nominés pour la plus prestigieuse récompense individuelle du football. Cela n’était arrivé que deux fois dans l’histoire : en 1964 (avec Van Himst, Nicolay et Jurion) et en 1980 (avec Ceulemans, Vanderbergh et Van Moer). Ce même Van Moer terminera 4e, meilleur classement jamais réalisé par un Belge, à égalité avec Van Himst en 1965.

Alors, même si nos Diables n’ont pas battu ce record, n’oublions pas que leur performance est loin d’être anodine. Et qu’avec Thibaut Courtois et Jérémy Doku (nominés respectivement pour les prix Yachine et Kopa), 4 Diables Rouges trustent les sommets du football mondial.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos