Les supporters de Bruges arrivant en retard au futur stade ne pourront pas y rentrer

Les supporters de Bruges arrivant en retard au futur stade ne pourront pas y rentrer
Photo: © photonews

La ville de Bruges tient à mettre en place un plan mobilité très strict en ce qui concerne le futur stade du Club.

Le Club de Bruges pourra bientôt compter sur son nouveau stade : le permis environnemental a été émis, et le nouveau Jan Breydel sera bientôt construit sur le site du stade actuel. Concernant la mobilité, qui est déjà un problème fréquent aujourd'hui et inquiétait les riverains, la ville de Bruges et le Club ont mis en place un plan très strict, qui amènera les supporters à être prévoyants : chaque fan achetant un ticket devra noter s'il vient au stade en voiture, à pied, en transports en commun ou en vélo, rapporte Het Laatste Nieuws.

S'il pratique le covoiturage, il aura le droit de se garer plus près du futur stade - une manière pour le Club de favoriser ce mode de déplacement et réduire les embouteillages, nombreux autour de St Andries les jours de match. Qui plus est, les créneaux horaires seront stricts : chaque supporter devra indiquer un créneau de 15 minutes dans lequel il compte arriver, et pourrait se voir refuser l'entrée au stade s'il ne le respecte pas. Les cyclistes auront un créneau d'une demi-heure. En cas de retards répétés, une interdiction de stade serait possible ...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos