Tom Saintfiet : Roi en Gambie, mal aimé en Belgique : "Je ne vais pas mendier pour être coach d'un club belge"

Tom Saintfiet : Roi en Gambie, mal aimé en Belgique : "Je ne vais pas mendier pour être coach d'un club belge"
Photo: © photonews

Ce samedi soir, le Cameroun affrontera la Gambie en quart de finale de la CAN. Le pays hôte face au 150ème pays au classement FIFA. Tom Saintfiet et les Scorpions sont prêts.

La Gambie a déjà réalisé un exploit en se qualifiant pour les quarts de finale. Surtout quand on sait que de nombreux joueurs ont dû lutter contre les conséquences d'une intoxication alimentaire. "L'un de mes joueurs était sous perfusion, la tension artérielle d'un autre joueur a tellement baissé qu'elle a mis sa vie en danger. Mon arrière gauche joue en cinquième division en Suisse, mon arrière droit joue en quatrième division au Danemark", a déclaré Tom Saintfiet à Het Laatste Nieuws. "Il y a une équipe, ils savent ce qu'ils ont à faire et ils l'exécutent de manière disciplinée. Ils n'ont jamais vécu cela auparavant et ils ne le vivront plus jamais."

Tom Saintfiet a connu des succès dans de nombreux pays, mais en Belgique la porte lui reste fermée pour l'instant. Ça l'ennuyait, mais il s'y est résigné. "Ça continue à me démanger, mais ça ne sera pas dans un club. Dans le passé, j'étais proche, mais ensuite des choix étranges ont été faits. Des choix qui ont été expliqués par l'Affaire "Mains Propres" au cours des derniers mois. En 2014, OHL a choisi Leko, quelqu'un qui n'avait jamais été coach auparavant. J'aimerais obtenir un poste dans un club belge, mais je ne vais pas mendier."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos