Rozehnal était là pour le dernier titre de Bruges: "Ce n'est plus le Bruges que je connaissais"
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

David Rozehnal revient en leader au FC Bruges

Rozehnal était là pour le dernier titre de Bruges: "Ce n'est plus le Bruges que je connaissais"
Photo: © Photonews

Ostende se rend dimanche en leader au Jan Breydel. David Rozehnal sera certainement accueilli à bras ouverts par ses anciens supporters."Je chérirai toujours mon aventure brugeoise", dit-il.

par Cédric De Volder à Ostende

La Belgique du football avait été fort étonnée de voir débarquer David Rozehnal à Ostende cet été. Le Tchèque de 35 ans a accumulé un sacré palmarès à Bruges, au PSG, à Newcastle ou encore à la Lazio...

Mais la période Blauw-en-Zwart de Rozehnal, de 2003 à 2005, aura toujours une place spéciale dans son coeur. "C'était le premier grand pas de ma carrière. Pour la première fois, je tentais l'aventure à l'étranger. Et ça vous reste toujours, naturellement..."

À l'époque, le Club était encore une machine à gagner des titres. Michel Preud'homme a ramené ce statut à Bruges avec une victoire en Coupe et un beau parcours européen, mais Rozehnal était là quand les Brugeois ont remporté leur dernier titre national.

"Je me souviens de deux très grands moments", dit le défenseur des Côtiers. "Le titre, bien sûr, et la victoire 0-1 à l'AC Milan."

À l'époque, personne ne se doutait que nous serions les derniers à gagner un titre pour Bruges jusqu'ici - David Rozehnal

"Personne n'avait prévu que ce serait le dernier titre national de Bruges à l'époque", ajoute Rozehnal. "Bien sûr, ce n'est plus le Bruges que je connaissais. Il y avait de superbe joueurs à l'époque. Quand on sait que Philippe Clément et Timmy Simons étaient parfois sur le banc, ça veut tout dire..."

Et Rozehnal a également suivi la compétition belge les dernières saisons. "Peut-être que le système des play-offs a ét le problème pour Bruges? Ils auraient gagné le titre après la saison régulière. Mais cette saison, ils ont une nouvelle chance... il faudra juste passer sur le corps d'Ostende, d'abord" (clin d'oeil)

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos