Verdier peut-il remplacer Sylla ?

Julien Denoël
| 0 réaction
Verdier peut-il remplacer Sylla ?

Avec le départ de Mamadou Sylla vers Gand et le probable départ de Jeffren, Eupen risquait de se retrouver sans attaquant de pointe. Mais les Pandas ont recruté Nicolas Verdier. Un Sylla bis ?

Âgé de 30 ans, Nicolas Verdier sera donc un Panda pour les deux prochaines années. Un choix judicieux de la part d’Eupen car l’attaquant possède une belle expérience et connait déjà le championnat de Belgique, de quoi grandement faciliter son intégration dans l’effectif.

Avec son 1m87, il apportera de la taille, ce qui a souvent cruellement manqué à Eupen la saison dernière, tant défensivement qu’offensivement. Mais Verdier n’est pas seulement une tour qui pourra servir de point d’appui. « C’est un attaquant rapide qui porte constamment le danger dans le camp de l’adversaire. C’est un battant expérimenté qui se met instinctivement au service de l’équipe. » Les mots sont de Jordi Condom.

C’est un attaquant rapide qui porte constamment le danger dans le camp de l’adversaire

Jordi Condom

Malgré ces belles qualités, Nicolas Verdier n’est pourtant pas ce qu’on pourrait appeler un tueur. Avec 19 buts en 72 matchs joués pour Malines en deux ans, cela fait un peu plus d’un but tous les 4 matchs. On a connu mieux. Mais une saison n’est pas l’autre et rien ne dit que le jeu particulièrement offensif de l’Alliance ne lui sera pas profitable. Qui plus est, l’attaquant de pointe dans le jeu d’Eupen a souvent servi de point de relais, les ailiers prenant à leur charge le gros du travail offensif, surtout depuis le passage à 5 derrière.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos