Luc Devroe regrette le cas Proto: "Il a mis la pression pour forcer son transfert"

Florent Malice
Florent Malice
| 3 réaction
Luc Devroe regrette le cas Proto: "Il a mis la pression pour forcer son transfert"
Photo: © Photonews

Silvio Proto a quitté le KV Ostende, un an à peine après être arrivé en provenance d'Anderlecht. Il a rejoint l'Olympiakos, décrochant là son premier transfert à l'étranger; mais le comportement du portier laisse des regrets aux Ostendais.

Luc Devroe ne s'en est pas caché dans Sporza: le comportement de Silvio Proto dans le cadre de son départ profité pour l'Olympiakos n'a pas été très apprécié à Ostende. "Il était évident que Silvio voulait un départ et que son attention n'était plus au KVO", reconnaît le directeur sportif des Côtiers. "Qui plus est, il rendait les choses très difficiles à vivre au sein du club ces derniers jours".

Un comportement qui a payé, Proto ayant obtenu ce qu'il voulait: un transfert pour la Grèce où il a retrouvé son ancien entraîneur Besnik Hasi et son ami Guillaume Gillet. "Il a mis une pression inappropriée sur le club pour obtenir un transfert. Personne n'est au-dessus du club à Ostende", souligne Devroe. "Je suis heureux qu'une solution ait été trouvée qui arrange toutes les parties".

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos