Verdier en veut à Ferrera: "Si je suis parti de Malines, c'est à cause de lui"
Hermès Van Damme
| 0 réaction

Verdier en veut à Ferrera

Verdier en veut à Ferrera: "Si je suis parti de Malines, c'est à cause de lui"

Tout se passait bien pour Nicolas Verdier à Malines jusqu'à l'arrivée de Yannick Ferrera. L'arrivée du coach a forcé le départ de l'attaquant qui n'a toujours pas digéré.

Nicolas Verdier s'entendait bien avec Jankovic mais lorsqu'il a quitté le club et que Yannick Ferrera l'a remplacé, tout s'est enraillé. “J’ai continué à jouer lors de son arrivée. Mais, si je suis parti de Malines, c’est à cause de lui" lâche-t-il dans la DH.

"Il y avait une mauvaise entente entre nous. Ferrera ne voulait pas travailler avec moi… et la réciproque était vraie. Il m’a signifié qu’il ne comptait plus sur moi en fin de saison. Sinon, je me sentais bien au KaVé, un club où j’aurais franchement pu rester plus longtemps."

Verdier est clairement déçu d'avoir quitté un club auquel il était très attaché. "Cela fait mal quand tu te bats pour un club, pour tes équipiers et que le seul souhait du coach c’est de te dégager (sic)" a-t-il encore ajouté. Et ce soir, les deux hommes se retrouvent au Kerhweg.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos