? Club de Bruges-Anderlecht, spectacle assuré ! Qui se souvient encore de ces matchs mémorables au stade Jan Breydel ?
Glenn Bogaert
Glenn Bogaert
| 0 réaction

Spectacle assuré ! Nous nous souvenons encore tous de ces chocs entre Bruges et Anderlecht

? Club de Bruges-Anderlecht, spectacle assuré ! Qui se souvient encore de ces matchs mémorables au stade Jan Breydel ?
Photo: © photonews

Dimanche à 14h30, le pays va s'arrêter. Pas à cause d'une grève ou d'une attaque hivernale mais parce que Bruges et Anderlecht est au programme ! Chaque clan de supporters aiguise ses armes pour ce qui est appelé en Flandre le 'Hate Game'. Ces dernières saisons, il y a eu quelques grands moments

Saison 2012/2013, 28 avril 2013: 2-1

Une troisième défaite en Play-off 1 pour Anderlecht alors que les Bruxellois reçoivent un penalty dans les ultimes secondes de jeu ! Dieumerci M'Bokani se place derrière la balle mais il n'arrive pas à tromper la vigilance de Vladan Kujovic. Les Brugeois explosent de joie car les trois points sont une certitude après qu'ils aient mené 2-0 par l'intermédiaire de Maxime Lestienne. Massimo Bruno avait bien ramené de la tension durant les 25 dernières minutes grâce à son but. Tom De Sutter (encore Sportingman à cette époque) avait même égalisé grâce à un coup de tête. Mais son but avait été annulé pour une poussée préalable. Grâce à cette victoire, le club de Juan Carlos Garrido est relancé dans la course au titre. Même si au bout du compte, Anderlecht est quand même devenu champion au détriment d'un brillant Zulte-Waregem.

Saison 2013/2014, 21 septembre 2013: 4-0

Le Club de Bruges reçoit son grand ennemi juste après le surprenant licenciement du coach espagnol, Juan Carlos Garrido. Le T2, Philippe Clément, prend le relais en attendant la prise de fonction de Michel Preud'homme. Le Liégeois est déjà en tribune et assiste à un Topper mémorable dans un stade Jan Breydel en ébullition. En première mi-temps, Timmy Simons transforme un penalty avant que Maxime Lestienne, un auto-but de Cheikhou Kouyaté et Kehinde Fatai n'alourdissent le score. C'est la fête à l'Olympiapark. John van den Brom se demande ce qu'il lui arrive. Cette déroute fait encore mal du côté de Bruxelles.



Saison 2013/2014, 4 mai 2014: 0-1

"Nous ne pensions pas que ceci était possible." Ces mots sont sortis de la bouche même de Besnik Hasi. Anderlecht a gagné sur le plus petit écart sur le terrain de Bruges. L'ennemi ouest-flandrien est engagé dans une âpre lutte pour le titre avec le Standard. Mais à cause de cette défaite face aux Bruxellois, le club de la capitale fait de nouveau partie des candidats. Tout avait pourtant bien commencé pour le Club. L'arbitre N'Zolo brandissait une carte rouge sous le nez de Mitrovic à cause d'un léger coup de boule. Les Blauw en Zwart dominaient mais ne parvenaient pas à marquer. Quatre minutes avant la fin, ils recevaient l'addition. Thomas Meunier poussait la balle dans ses propres filets. Finalement, Anderlecht deviendra champion.



Saison 2014/2015, 31 août 2014: 2-2

Bruges a démarré la rencontre de façon catastrophique. Après un petit quart d'heure de jeu, c'est déjà 0-2 pour Anderlecht. Le controversé, Steven Defour, ouvre la marque après sept minutes de jeu. Doigt sur la bouche, il fait taire le public local au propre comme au figuré. Dix minutes plus tard, l'inévitable Mitrovic double la mise. 0-2 et du mécontentement en tribune. Mais après le repos, c'était une toute autre histoire. Le réserviste, Jørgensen, ramène l'espoir dans les coeurs brugeois et après 20 bonnes minutes en seconde mi-temps, Engels ramène les équipes à égalité. Meunier sera même tout près d'offrir la victoire aux Brugeois. Mais Anderlecht aussi restait dangereux. Castillo était exclu en fin de match. C'était une rencontre pimentée !



Saison 2014/2015, 19 avril 2015: 2-1

La rencontre en Play-offs était aussi intense entre les deux prétendants au titre. Plus tôt dans la semaine, les Gazelles ont affronté les Ukrainiens du Dnipro dans le cadre du match aller des 1/4 de finales de l'Europa League. Anderlecht en profite. Avant la demi-heure de jeu, qui d'autre que Mitrovic pouvait faire le 0-1 ? En deuxième période, les Mauves et Blancs auraient pu bénéficier d'un penalty pour une poussée de De Fauw sur Acheampong dans les 16 mètres. En plus, un but du Ghanéen a également été injustement annulé. Dans le dernier quart d'heure, le Club de Bruges renverse la situation grâce à Oulare et un rapide coup-franc de Vázquez qui est conclu par Ruud Vormer. 2-1, Club fait une excellente opération dans la course au titre.

Saison 2015/2016, 20 décembre 2015: 1-4

C'est Noël au Jan Breydel mais il sera fêté en mode mineur. Après seulement six minutes, le bélier italien, Okaka, distribuait la première claque. Dix minutes avant le repos, Dennis Praet doublait la mise. Les supporters brugeois sentaient le vent venir et en deuxième mi-temps, le 0-3 annulé d'Okaka a fait beaucoup parler de lui. L'attaquant du RSCA a profité d'une position de hors-jeu antérieure. Dans la foulée, Denswil faisait 1-2 à partir d'une position de hors-jeu. Le Club revivait et se créait de grosses occasions via Vormer et Izquierdo. Le 2-2 de Vormer tombait mais il était annulé injustement pour hors-jeu. Finalement, un penalty de Suarez et un but tardif de Praet ont scellé le score final : 1-4.



Saison 2015/2016, 15 mai 2016: 4-0

Il y a 11 ans jour pour jour que les Blauw en Zwart ont remporté leur dernier titre en 2005. Ils reçoivent une occasion unique de s'emparer de nouveau des lauriers. C'est une après-midi mémorable pour le club brugeois car il ne fera qu'une bouchée d'un Anderlecht impuissant. Abdoulaye Diaby, meilleur buteur de la saison, faisait 1-0 sur un centre de Meunier. Cinq minutes plus tard, rebelote avec un pointu. La fête pouvait commencer. Michel Preud'homme et les siens se rassuraient complètement à l'heure de jeu. Hans Vanaken marquait le troisième but et le capitaine, Timmy Simons, convertissait son penalty. 4-0 ! Une grosse fête populaire éclatait.

Plus d'infos

Plus d'infos

Les plus populaires

Ligue Jupiler

Dernières réactions