Anderlecht l'emporte timidement face à Eupen
Hermès Van Damme depuis Anderlecht
| 0 réaction

Anderlecht bat Eupen 1-0

Anderlecht l'emporte timidement face à Eupen
Photo: © photonews

Anderlecht devait se faire pardonner devant son public après les deux revers contre Charleroi et à Bruges. Hein a fait confiance aux jeunes et il lui ont bien rendu. A part ça, on n'a pas vu grand chose.

Comme chaque semaine ou presque, Hein Vanhaezebrouck innove pour son onze de base. Dendoncker retourne en défense avec Spajic et Deschacht, le jeune Lokonga est aligné au milieu avec Trebel et Kums alors que le jeune Amuzu est aligné aux côtés de Teodorczyk en attaque.

Les supporters mauves ont décidé de laisser un grand vide dans le kop pour montrer leur mécontentement. Ils ont également affiché plusieurs message comme "Joueurs, dirigeants, tous coupables" ou encore "Vide comme votre motivation". Sur le terrain, les 20 premières minutes du match sont bien moroses.

Amuzu régale

Déjà très remuant depuis le début de la partie, le jeune Francis Amuzu va ouvrir le score après un très bon décalage de Trebel. Le Parc Astrid se réveille.

Anderlecht domine son sujet et Teodorczyk va être tout proche de doubler la mise mais le Polonais loupe le ballon à deux mètres du but après une frappe repoussée de Henry. En fin de mi-temps, Teo réalise un beau une-deux avec Lokonga avant de servir Onyekuru sur un plateau mais le Nigérian tire sur Van Crombrugge.

En deuxième période, la Mauves Army est de retour et montre son soutient en affichant une banderole où l'on pouvait lire: "On reste derrière vous."

Le match n'est pas très animé et manque de rythme. Amuzu sort sous l'ovation du public alors que Hanni monte sous les sifflets. L'Algérien veut se faire pardonner pour ses récentes moins bonnes prestations et il est tout proche d'inscrire un but. Sur un centre de Teo, il se détend et place une tête lobée mais le poteau de Van Crombrugge repousse !

Les Mauves continuent à dominer mais il manque cruellement de tranchant dans le jeu. Et après un contact avec Van Crombrugge, Henry Onyekuru est contraint de sortir sur civière. Ça a l'air grave... Anderlecht l'emporte donc timidement face à des Pandas bien organisés et revient à deux unités de Charleroi. Il faudra faire mieux contre Gand mardi.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos