Le manager de Gand Michel Louwagie se sent désavantagé par l'arbitrage

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction
Le manager de Gand Michel Louwagie se sent désavantagé par l'arbitrage
Photo: © photonews

Le week-end passé, Gand s'est incliné à Sclessin sur un pénalty accordé aux Liégeois dans les dernières minutes de jeu. Et ce dimanche, le FC Bruges s'est vu refuser un but sur hors-jeu à cause du VAR... au Sporting d'Anderlecht. Mais c'est sur une autre phase de jeu que Michel Louwagie tique.

Pour Michel Louwagie, le pénalty accordé au Standard dans les dernières minutes de jeu n'en était pas vraiment un.  Dans Het Laatste Nieuws, il a établi la comparaison avec une phase qu'il juge identique lors d'Anderlecht - FC Bruges.  Sur cette action, Saelemaekers a été stoppé par Denswil juste avant la surface de réparation.  Et l'arbitre n'a pas réagi : "Sur ce fait de jeu, il y avait clairement plus matière à siffler que samedi sur la phase du pénalty."

Néanmoins, la Gantoise n'a pas évolué à un bon niveau à Liège : "Je suis d'accord que nous n'avons pas joué notre meilleur match à Sclessin.  Mais la phase en question fait une différence.  Sans celle-ci, nous aurions sept points sur neuf.  Maintenant, nous n'en avons que six.  Si tu compares la phase à Anderlecht avec la nôtre, nous avons été clairement désavantagé."

Il s'agit bien sûr de son propre point de vue.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos