Steeven Willems, un an plus tard : retour réussi!

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Steeven Willems, un an plus tard : retour réussi!

Un "heureux" concours de circonstances : alors qu'il se préparait à un retour la saison prochaine, Steeven Willems a pu profiter de la suspension de Dessoleil et de la blessure de Zajkov pour retrouver le onze, un an après sa blessure. Et il l'a plutôt bien fait...

Certes, ce n'était pas le match le plus intense de la saison, face à un Standard qui a bien vite levé le pied en seconde période. Mais durant 45 minutes, on a vu Steeven Willems à un niveau qui ne laisse absolument pas penser que le défenseur central revenait... d'un an d'absence. "C'était un match avec beaucoup de rythme en première mi-temps", estime le revenant après la rencontre. "Ce qui fait du bien, c'est de tenir le zéro, car ça a été le gros souci dans ces playoffs. On est un peu déçus, car même sans l'Europe au bout, battre le Standard nous aurait fait plaisir. Puis, il y a ce goût amer d'avoir manqué nos playoffs". 

Le revenant 

Mais sur le plan personnel, évidemment, difficile de bouder son plaisir. "Je me suis préparé tranquillement toute la semaine, dès que Dorian a pris sa jaune à Genk", explique Willems. "Bien sûr, il y avait un point d'interrogation concernant le physique : je sors d'une absence d'un an, avec ces petites rechutes en revenant, je n'ai joué aucun match et les 45 premières minutes étaient intenses. Dommage que ce soit le dernier match, on aurait aimé jouer la semaine prochaine aussi", sourit-il. 

Bien sûr, le long chemin vers ce retour dans le onze ne s'est pas fait sans mal pour le Zèbre. "Tu penses que les 6-7 premiers mois sont difficiles, mais le plus dur, c'est quand tu reviens à l'entraînement et que tu vis ces petites complications, des bobos par ci par là. J'ai connu beaucoup de déceptions", confesse Willems. "Je crois que ça m'a renforcé mentalement. Honnêtement, je ne pensais pas que cela prendrait un an, au départ ; j'espérais pouvoir revenir en janvier. Mais voilà, j'ai appris qu'avec les ligaments, c'était plus long". 

Plus long, mais moins long que prévu "grâce" aux absences combinées de Dessoleil (suspension) et Zajkov (blessure). "Je me préparais à ne pas jouer du tout et à reprendre en vue de la saison prochaine. C'est un concours de circonstances, ça me rend heureux d'avoir pu jouer ce soir. Après tout, même si j'avais été prêt avant, rien ne dit que j'aurais joué, au vu des performances de Dorian", conclut-il. Le premier transfert estival de Charleroi est déjà là. Et il est plein d'envie...

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos