Le discret mais ô combien déjà précieux Thomas Didillon

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 5 réaction
Le discret mais ô combien déjà précieux Thomas Didillon
Photo: © photonews

Débarqué lors de mercato estival, Thomas Didillon s'est déjà imposé entre les perches anderlechtoises. Plus discret que les autres recrues mauves, le Français de 22 ans n'est pas étranger au début de saison de ses nouvelles couleurs.

Anderlecht totalise pour l'instant 12 points sur 15 et occupe la troisième place au classement général. De bons débuts pour une équipe qui débute sur de nouvelles bases et qui mise sur le rajeunissement de l'effectif. Si beaucoup d'observateurs montrent du doigt l'efficacité de Santini et de Dimata, et la solidité défensive de Bornauw et de Saelmakers malgré leur jeune âge, peu remarquent les points marqués par Didillon.

Débarqué chez les Mauves juste avant le début du Mondial en Russie en provenance de Metz, Thomas Didillon a déjà eu l’occasion de montrer ses qualités durant la préparation et également après les cinq premières journées de Pro League. Prendre la succession de Matz Sels n'est pas chose aisée tant l'ancien portier du Lierse et de la Gantoise faisait partie comme l'une des valeurs sûres de notre championnat à son poste. Son arrivée a fait naître la surprise, mais l'ancien portier des Grenats a pour l'instant, fait taire les plus sceptiques.

Déjà fort mature, les obervateurs en viennent à oublier que le portier français n'a que 22 ans, et qu'il s'est imposé directement entre les perches anderlechtoises. Sûr dans ses prises de balle, et fort adroit dans ses relances au pied, le gaucher fait partie des artisans des bonnes prestations anderlechtoises. Même s'il n'a réalisé qu'un seul clean sheet pour l'instant, il a effectué déjà plusieurs arrêts dérerminants empêchant à Anderlecht d'encaisser plus de buts et de remporter trois points précieux à Charleroi.

Lors de la première journée de Pro League face à Courtrai remportée 1-4, le but encaissé est un goal contre son camp de Vranjes. Face à Ostende lors de la seconde journée, 5-2, le but de Guri est dû à une perte de balle de Cobbaut.

Lors de la victoire des Mauves à Charleroi (1-2), Didillon a mulitiplié les arrêts réflexes face à Rezaie, à Baby et sur une magnifique détente de Willems à la 89e permettant à ses couleurs d'engranger une victoire toujours compliquée au Mambourg.

Face à Mouscron (2-0), le gardien français a gardé ses cages inviolées mais au prix de plusieurs jolies parades. Contre Bruges, malgré la défaite au Jan Breydel (2-1), l'ancien Grenat a de nouveau réalisé une solide prestation, permettant à son équipe de rester dans le match. 

Thomas Didillon fait partie des belles trouvailles de Luc Devroe et des révélations de Jupiler Pro League. À lui désormais de continuer sur sa lancée et d'encore continuer à progresser.

Plus d'infos

Plus d'infos