Preud'homme : "C'est pour ça que je n'ai pas parlé de titre"
Jordan Horwood
Jordan Horwood depuis Bruges
| 0 réaction
Preud'homme : "C'est pour ça que je n'ai pas parlé de titre"
Photo: © photonews

Troisième rencontre au Jan Breydelstation face au Club cette saison pour le Standard, et troisième défaite. L'expérience brugeoise du coach liégeois ne suffit pas pour venir à bout en Venise du Nord de la machine bien huilée de Leko.

Qu'aurait pu réaliser le Standard s'il n'avait pas encaissé sur un auto-but insolite et concédé un second goal dans la foulée? Les Liégeois avaient mieux débuté que d'habitude à Bruges. "Cet auto-but, ça fait partie du football. Mais ce n'est pas parce qu'on encaisse qu'on doit sortir complètement de l'organisation et faire n'importe quoi, et encaisser un deuxième directement après. Moi je suis beaucoup plus fâché sur ça", a réagi MPH.

"Tout le monde peut faire une erreur. C'est 1-0, il reste encore une heure et quart. Il faut rester dans l'organisation mais pas encaisser un but quelques minutes après parce qu'on fait n'importe quoi."

Troisième, le Standard semble être à sa place cette saison. "Vous avez voulu faire de nous un candidat au titre. Moi je connais la réalité donc moi je n'en ai jamais parlé. Parce que je connais nos forces et nos faiblesses et celles de nos adversaires et celles d'une équipe comme Bruges. C'est pour ça que je n'ai jamais parlé de titre."

Ce revers est un coup d'arrêt, mais une victoire face à Anderlecht vendredi prochain pourrait rebooster tous les Rouches.  "Les Playoffs ce sont des montagnes russes. On est super heureux, trois jours plus tard on est dans le trou. Ce n'est pas nouveau. J'ai vécu des situations comme ça avec Bruges. Et on a quand même été champion", rappelle-t-il.  

Plus d'infos

Plus d'infos