Footgate : Le président de Waasland-Beveren : "Sali pendant sept mois parce qu'on m'a collé une étiquette de tricheur sur la tête"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Dirk Huyck, le président de Waasland-Beveren s'est défendu

Footgate : Le président de Waasland-Beveren : "Sali pendant sept mois parce qu'on m'a collé une étiquette de tricheur sur la tête"
Photo: © photonews

Mardi, Waasland-Beveren est venu se défendre dans l'affaire "Mains Propres" devant la Commission des litiges. Le président Dirk Huyck était ému et a donné plus de précisions.

"Il était extrêmement important pour moi de pouvoir dire que nous sommes purement victimes de fausses accusations. Falsification d'un match? Cela aurait été très mal fait, car le KV Malines est descendu", a déclaré Huyck dans des propos relayés par Het Laatste Nieuws.

"Après le premier entretien avec le juge d'instruction en octobre, il était déjà clair que j'étais meilleur témoin qu'accusé. Nous avons été salis pendant sept mois ...Je jure sur la tête de mes enfants que j'ai agi de manière correcte. Je n'aurais pas vécu l'enfer ces sept derniers mois si Veljkovic n'était pas venu me trouver."

Huyck s'est ensuite tourné vers l'avocat fédéral Wagner. "Vous ne réalisez pas à quel point vos accusations sont sérieuses, M. Wagner. Vous m'avez collé une étiquette de tricheur sur la tête. Toute cette affaire fait souffrir ma famille. J'espère que justice sera rendue", a conclu le président de Waasland-Beveren.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Walfoot.be

Plus de 7669 fans de football se sont déjà inscrits!

Avec la newsletter de Walfoot, vous recevez quotidiennement toutes les dernières news foot concernant vos équipes, compétitions et joueurs favoris, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news