Interview (Exclusif) Benoit Poulain évoque sa fin de saison au Club de Bruges : "Pas très bonne, voire même assez négative !"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Benoit Poulain évoque sa fin de saison compliquée au Club de Bruges

(Exclusif) Benoit Poulain évoque sa fin de saison au Club de Bruges : "Pas très bonne, voire même assez négative !"
Photo: © photonews

Le Français avait rejoint le Club de Bruges durant l'hiver 2016 en provenance de Courtrai contre 300.000 euros. Trois ans plus tard et fort de deux titres de champion et d'une Coupe de Belgique, il arrive en fin de contrat chez les Blauw en Zwart où il vient de vivre cinq mois très compliqués.

Benoit Poulain quitte la Venise du Nord sur une petite note amère. Le joueur a évoqué sa fin de saison avec nous. "Mon sentiment concernant cette fin de saison ? Pas très bon, voire même assez négatif !", nous confie Benoit Poulain. "Nous avons raté notre gros objectif, celui de conserver notre titre et d'être champion à nouveau. Nos efforts n'ont pas été récompensés puis d'un point de vue personnel, je suis assez déçu", nous lâche le défenseur qui a raté un transfert en Premier League durant le mercato d'hiver puis qui a perdu sa place de titulaire dans le onze d'Ivan Leko.

"Le Club m'avait promis que si une offre convenable arrivait sur leur bureau, ils me laissaient partir pour services rendus. Quelques jours plus tard, Fulham offre 1,5 million d'euros pour un joueur âgé de 31 ans et à qui il reste six mois de contrat. C'est plus que pas mal. Ils n'ont rien fait, à part la sourde oreille. Je voulais découvrir la Premier League mais bon j'étais toujours sous contrat avec Bruges, donc j'ai respecté leur décision même si c'était difficile à digérer. On m'a même ensuite promis une compensation financière mais celle-ci n'est jamais apparue...", souligne l'ancien titulaire indiscutable.

"Ensuite indépendamment de l'offre de Fulham balayée, Ivan Leko ne m'a plus aligné. Il a testé Sofyan Amrabat au même poste car des promesses avaient été faites au niveau du temps de jeu. Puis Clinton Mata a effectué de très bonnes prestations, il n'y a rien à dire là-dessus. Ce poste de défenseur central droit est très proche du poste d'arrière-droit", précise celui qui n'a pas pu faire des adieux aux supporters des Gazelles.

"J'aurais pu disputer le dernier match face à l'Antwerp, mais le fait d'avoir manqué le titre et de n'avoir pas pu jouer jusque là, c'était impossible de mon côté. Mentalement et même un peu physiquement, c'était dur. Mais bon, il faut aller de l'avant, c'est le football", a conclu Benoit Poulain qui abordera ensuite son futur dans la suite de l'interview. Un autre club de Pro League, un retour en Ligue 1 voire même une destination exotique.

 

Plus d'infos

Plus d'infos