Déclarations d'avant-match et ascenseur émotionnel: la folle soirée de Jérémy Perbet!

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Déclarations d'avant-match et ascenseur émotionnel: la folle soirée de Jérémy Perbet!
Photo: © photonews

Jérémy Perbet a sans doute vécu le quart d'heure le plus fou de sa carrière carolorégienne, ce soir, et le Français peut arborer un large sourire. Son but tardif offre à Charleroi sa première victoire. C'était une soirée émotions garanties pour l'attaquant zébré.

La semaine dernière, Jérémy Perbet était déçu de ne pas monter au jeu, dans une interview accordée durant la semaine, il a même expliqué qu'il se serait fait monter au jeu, s'il avait eu l'occasion de prendre la décision. 

Autant dire qu'en faisant son entrée sur le terrain, à 11 minutes du terme (plus d'une vingtaine si on compte les interminables arrêts de jeu), il avait les crocs. Et c'est peut-être ce qu'il a poussé à prendre ce penalty alors qu'il n'avait pas encore touché le penalty. "Quand on fait des déclarations en semaine, il faut pouvoir assumer", sourit-il. 

Bravo à lui, il le mérite.

Il s'est pourtant fait peur, puisque c'est Bolat qui a remporté le face à face. Mais Jérémy Perbet n'est pas du genre à s'attarder sur les ratés et il a continué à croire en sabonne étoile. "J'ai loupé ce penalty, mais je n'ai pas douté une seule seconde et je me suis dit qu'il y aurait une autre occasion. Quand elle est passée, je l'ai saisie."

Un but particulièrement savouré également par Karim Belhocine. "J'ai eu une discussion avec Jérémy cette semaine. Je lui ai dit comment je voyais ce match et son rôle. Parfois, ça se passe comme vous l'avez pressenti. Jérémy est monté, il s'est battu et il nous offre la victoire. Bravo à lui, il le mérite!"

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos