Sept arrivées, trois Diables, des stars : le mercato d'Anderlecht à la loupe

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Sept arrivées, trois Diables, des stars : le mercato d'Anderlecht à la loupe
Photo: © photonews

Le mercato - entrant - d'Anderlecht est terminé : sept arrivées, trois Diables Rouges, quelques superstars, de l'expérience pour encadrer les jeunes. On analyse ça poste par poste ...

Van Crombrugge, le gardien qu'il fallait ? 

Rares sont les gardiens de but à avoir été transféré principalement ... pour leurs pieds. C'est le cas d'Hendrik Van Crombrugge, l'un des trois Diables Rouges attirés par Anderlecht cet été. Meilleur que Didillon sur sa ligne et dans les sorties ? Peut-être pas. Meilleur balle au pied ? À coup sûr, et dans le système que met en place Vincent Kompany, c'est décisif. 

Van Crombrugge est serein depuis son arrivée : son match face à Malines a montré beaucoup de calme quand le ballon circulait, là où Didillon avait fait passer quelques frissons dans le stade face à Ostende. Le pari de remplacer l'un des meilleurs portiers de Belgique était osé ; il pourrait être réussi. 

La plus belle défense de Belgique ? 

On anticipe les hurlements de certains : il est évidemment prématuré de parler de "meilleure" défense de Belgique pour le duo Kompany - Sandler. Le terme utilisé est bien "plus belle" défense : quelle élégance que le duo made in Manchester City offre. Vincent Kompany, on l'oublie presque, est aussi un transfert sur le terrain, un renfort qui n'a rien à faire en Jupiler Pro League et que tous les spectateurs, même sceptiques quant au projet anderlechtois, se réjouissent de voir jouer. 

À ses côtés, Philippe Sandler, dont nous avons chanté les louanges (de manière prématurée, diront certains) après son premier match, semble taillé pour le top. Son jeu calme et très propre est très différent de celui de Sebastiaan Bornauw et footballistiquement, il est un solide cran au-dessus ; reste à voir l'impact que Sandler saura mettre face au top belge. 

Un manque au milieu ? 

Anderlecht a transféré du "lourd" au milieu de terrain, c'est un fait : Michel Vlap a signé ses débuts par un premier but et un véritable bijou annulé, et même s'il a peiné lors des deux matchs suivants, le n°10 semble être une bonne pioche ; Samir Nasri, s'il mettra peut-être du temps à récupérer du rythme, est une vraie star. Mais tous deux jouent dans le même domaine : l'offensive. 

Au poste de n°6, le doute subsiste. Peter Zulj a fait des progrès qu'on pensait impossibles il y a quelques mois et semble s'installer dans ce rôle de sentinelle, mais l'arrivée d'une solution au poste de médian défensif aurait probablement complété le mercato anderlechtois au mieux. Surtout si Sven Kums, qu'on affirme "encore dans le coup" du côté d'Anderlecht, finit par prendre la porte. 

Nacer Chadli est-il arrivé pour tenir ce rôle ? On voit mal comment, malgré sa polyvalence, il pourrait devenir le 6 d'Anderlecht. Chadli l'a encore dit en conférence de presse : c'est sur l'aile qu'il se sent le mieux. Il pourrait donc y avoir un problème au 6, que le retour de Sambi Lokonga pourrait régler ... à moyen terme, voire long terme. 

Kemar Roofe, l'homme que tout le monde attend 

LE problème d'Anderlecht depuis deux matchs ? L'efficacité. Aucun joueur n'est là pour mettre les buts au fond. Chadli peut-il y remédier ? Le Diable Rouge n'est pas réputé pour son efficacité devant le but ces dernières années, mais a plus d'expérience dans les 16 derniers mètres que Doku, Amuzu ou Verschaeren, notamment pour la dernière passe. 

Mais l'homme que le RSCA attend, c'est Kemar Roofe. L'Anglais est légèrement blessé et ne pourra pas aider immédiatement les Mauves, mais il est l'une des dernières pièces manquantes dans le puzzle très compliqué que tente de mettre en place Vincent Kompany. Sur papier, son transfert est un très joli coup, Roofe étant le meilleur buteur d'une des équipes jouant le mieux au football en Angleterre : le Leeds de Marcelo Bielsa, que même Pep Guardiola admire. Si, comme Michael Verschueren l'annonce, aucun autre attaquant n'arrive, alors Anderlecht dépendra beaucoup de la réussite de son nouveau buteur. 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos