Anderlecht croise les doigts pour Sandler, mais le pessimisme est de mise pour Kompany

Florent Malice Alexandre Fiammetti
Florent Malice et Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Anderlecht croise les doigts pour Sandler, mais le pessimisme est de mise pour Kompany
Photo: © photonews

Double coup dur ce vendredi pour Anderlecht : Philippe Sandler ET Vincent Kompany sont sortis blessés.

Pour le cas de Philippe Sandler, l'optimisme est de mise : Simon Davies évoque des crampes. "C'est plutôt ça qu'une blessure", estimait le Gallois à chaud après la rencontre. Le défenseur central prêté par Manchester City pourrait, s'il s'agissait bien de crampes, faire rapidement son retour.

Reste une question spontanée : est-il normal qu'un joueur souffre de crampes après un peu plus d'une heure de jeu alors qu'il était jusque là titulaire sans le moindre problème ? Si Sandler souffre de retard physique à ce moment de la saison, l'inquiétude est justifiée.

Kompany absent plus longtemps ? 

Pour Vincent Kompany, et de manière malheureusement prévisible, les visages étaient un peu plus fermés. Samir Nasri le reconnaissait volontiers : "Quand Vince va s'asseoir, c'est qu'il y a un problème". Le match face au Standard arrivera quoi qu'il en soit trop tôt. Les examens médicaux n'ont pas encore livré leur verdict, qui devrait tomber la semaine prochaine, mais Kompany pourrait être absent quelque temps.

La sélection de Roberto Martinez tombera le 30 août prochain à 12 heures. Vincent Kompany pourrait ne pas en faire partie. Et le 11 septembre, le joueur/manager d'Anderlecht se rend à Manchester pour un jubilé ... qu'il pourrait regarder du banc. La poisse est totale.

Plus d'infos

Plus d'infos