Luc Devroe se confie concernant son départ d'Anderlecht : "Mon destin était déjà scellé après cette rencontre"
Manuel Gonzalez
Manuel Gonzalez
| 0 réaction

Luc Devroe se confie concernant son départ d'Anderlecht

Luc Devroe se confie concernant son départ d'Anderlecht : "Mon destin était déjà scellé après cette rencontre"
Photo: © photonews

Luc Devroe n'avait encore jamais parlé de son départ d'Anderlecht jusqu'à présent. C'est chose faite dorénavant.

Le 16 janvier dernier, Luc Devroe a été remercié pour ses services rendus à Anderlecht. Lui-même n'avait pas vu la démission venir. Après un accident de moto, Devroe ne s'était pas rendu au club depuis trois semaines, mais à son retour, il s'est avéré que c'était la dernière fois. "Coucke m'a appelé et m'a dit: "j'entends dire que tu es sur Neerpede, j'arrive'. Je pensais que j'allais avoir un rôle dans l'ombre, mais tout à coup il m'a dit que c'était fini. Il est venu me le dire personnellement", a expliqué Devroe à Gazet van Antwerpen.

Devroe a également indiqué ne pas avoir de ressentiment envers Marc Coucke ou Anderlecht. Il a parlé d'un "bon parcours" avec Coucke, à l'exception des trois derniers mois. Mais il avoue avoir été durement touché par les supporters d'Anderlecht. Surtout lors du match à Zulte Waregem, où il y avait des banderoles dirigées à son encontre. "Soudain, Coucke et Verschueren sont allés parler aux fans sur le parking. 'Nous nous attendions à de meilleurs transferts', ais-je-entendu. C'est à ce moment-là que je savais que la messe était dite. Aucune déclaration ne m'est parvenue. J'aurais dû jeter l'éponge après cette rencontre parce que mon destin était déjà scellé", a indiqué Devroe.

Plus d'infos

Plus d'infos