Devroe revient sur les transferts ratés à Anderlecht et contre-attaque : "Personne ne se plaint des 8 millions d'euros dépensés pour Vlap"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Luc Devroe s'explique concernant les transferts d'Abazaj, Vranjes, Sanneh, etc.

Devroe revient sur les transferts ratés à Anderlecht et contre-attaque : "Personne ne se plaint des 8 millions d'euros dépensés pour Vlap"
Photo: © photonews

Anderlecht a réalisé une saison catastrophique lors de l'exercice précédent. De mauvais transferts en sont la cause et certains d'entre eux ont été réalisés par Luc Devroe.

Lors d'un entretien avec het Gazet van Antwerpen, Devroe a parlé de quatre transferts ratés: Sanneh, Vranjes, Lawrence et Abazaj. "Celui d'Abazaj, j'en porte la responsabilité. Sanneh, je trouve toujours que c'est un joueur avec beaucoup de potentiel. Quant à Vranjes, il est fou", a expliqué Devroe. 

"Mais en tant que club, vous devez vous assurer qu'un tel garçon ne sorte pas et suive les règles. Regardez Lamkel Zé, il continue d'avoir des opportunités et se fait bien recadrer. Sanneh est venu sur ma recommandation, mais ce n'est pas moi qui ait versé huit millions d'euros. Coucke est celui qui a négocié ce transfert. Les chances de succès de Sanneh auraient été bien plus grandes s’il avait connu une période de rodage sans pression."

"Nous aurions dû avoir plus de conversations individuelles avec ces garçons", a-t-il poursuivi. "Maintenant, le club fait preuve de patience avec l'entraîneur, même si les résultats sont médiocres. Ce n'était pas le cas à mon époque. Tout le monde a dit avoir honte des 8 millions d'euros dépensés pour Sanneh et personne ne se plaint maintenant du même montant concernant Vlap. Le salaire de Trebel était un gros problème mais je n'entends personne parler des salaires très élevés de Kompany, Nasri et Chadli" a conclu Devroe.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos