La longue absence de Bokadi est un double coup dur pour le Standard
Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
La longue absence de Bokadi est un double coup dur pour le Standard
Photo: © photonews

La nouvelle grave blessure du Congolais tombe mal, en plus de priver Michel Preud'homme de sa polyvalence.

Titulaire contre Lommel jeudi, pour éviter que Vanheusden n'accumule trop vite les minutes après son retour, Merveille Bokadi a été touché au genou par un Limbourgeois en fin de première période. Il a tenté de reprendre après le repos, mais a vite cédé sa place au jeune défenseur. Le verdict est lourd, avec une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit.

Une blessure dont il avait déjà souffert en octobre 2017. Avec d'autres soucis supplémentaires, il était revenu dans le parcours plus d'un an après. Il est reparti pour au moins une demi-année sur la touche. Un sérieux coup de frein pour le médian défensif qui remontait en puissance après un début de saison mitigé.

Cela tombe mal pour plusieurs raisons. Tout d'abord parce que Noé Dussenne s'était lui aussi gravement blessé au genou et ne rejouera pas cette année. Ce qui veut dire que les deux doublures directes de Zinho Vanheusden sont blessées. Ensuite car le calendrier continuera d'être très chargé, mais cette fois avec de nombreuses rencontres du top : Charleroi, Arsenal, Antwerp, Genk, Francfort et Bruges sont les prochains adversaires. 

Son gabarit manquera à coup sûr. Si Michel Preud'homme peut trouver d'autres solutions dans l'entrejeu à la place de Cimirot, il n'en aura pas du profil de Bokadi, et cela risque d'être problématique lors de certaines rencontres. Les Rouches devront espérer que leur titulaire bosnien carbure durant cette période, et devront attendre janvier pour recruter un nouveau médian défensif.

Le malheur de Bokadi fera-t-il le bonheur des jeunes?

En défense centrale, Michel Preud'homme n'a plus que deux alternatives : le droitier Sangaré et le gaucher Lavalée. Ils ont du potentiel, mais le coach liégeois n'a pas encore assez eu confiance en eux. Lavalée n'a pas encore eu droit à la moindre minute.

Dans le milieu de terrain, verra-t-on Nicolas Raskin en action? Le jeune médian a en tout cas fait son retour dans la sélection. Si les joueurs et les conditions sont tout à fait autres, la première absence de Bokadi avait permis à un certain Razvan Marin de s'installer dans le onze de Sa Pinto, pour rappel.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos