Laurent Ciman peut écrire la plus belle page de son aventure américaine
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Laurent Ciman, en finale avec Toronto, peut écrire la plus belle page de son aventure en MLS

Laurent Ciman peut écrire la plus belle page de son aventure américaine

Laurent Ciman et le Toronto FC sont la surprise du chef en finale de Major League Soccer : les Canadiens ont éliminé le champion en titre et peuvent aller chercher un second titre de confédération.

Laurent Ciman et Toronto n'ont pas disputé une saison sensationnelle : quatrièmes de Conférence Est, ils ne pouvaient pas compter sur le star power d'un Zlatan Ibrahimovic, Carlos Velas ou Wayne Rooney pour attirer les regards. Pourtant, une fois en playoffs, les Canadiens ont commencé par sortir le D.C. United de Rooney, avant d'éliminer New York City, leader autoritaire de la Conférence Est. 

C'est ensuite l'Atlanta - champion en titre - de Frank de Boer et du buteur colombien Josef Martinez (27 goals cette saison, troisième buteur de MLS derrière Vela et Ibrahimovic) qui y passe. "Personne ne nous attendait à ce niveau. Il y a peut-être eu un excès de confiance de la part de NYFC et d'Atlanta", estime Laurent Ciman pour le Journal de Montréal. 

Retrouvailles 

De "l'autre côté", en Conférence Ouest, c'est un habitué qui se retrouve en finale : les Seattle Sounders, vainqueurs en 2016 et finalistes en 2017. Comme Toronto, Seattle élimine en demi-finale l'un des favoris : le Los Angeles FC du meilleur buteur et joueur du championnat, Carlos Vela.

Giovinco au duel lors de la finale de MLS face aux Seattle Sounders 

Ce sont surtout des retrouvailles pour les deux clubs : en 2016, les Sounders battaient Toronto en finale ... avant de perdre en 2017 face au même Toronto FC. "Il faut continuer de rêver jusqu'au bout", déclare Ciman. "On surfe sur une bonne vague, mais ce ne sera pas facile pour autant". Contrairement aux deux finales précédentes, disputées à Toronto (et par des températures polaires), cette finale aura lieu au CenturyLink Field de Seattle. 

Laurent Ciman, lui, pourrait là écrire la plus belle page de son histoire en MLS après avoir disputé une finale de CONCACAF avec l'Impact Montréal et fait partie des All-Stars de MLS avec le LAFC. Il prendrait au passage une revanche envers l'Impact, qui l'avait "envoyé" en Californie contre son gré en 2017, en remportant le titre de la confédération américaine avec le grand rival canadien ... 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos