Kompany analyse le match loupé d'Anderlecht : "Un manque évident de qualité"

Florent Malice
Florent Malice depuis Ostende
| 0 réaction
Kompany analyse le match loupé d'Anderlecht : "Un manque évident de qualité"
Photo: © photonews

Vincent Kompany était de retour dans le onze ... et Anderlecht a perdu. Plus d'une heure après le match, il a finalement émergé des vestiaires pour livrer son analyse ...

Vincent Kompany était clair concernant le match de ce dimanche à Ostende : "Il y a eu un manque évident de qualité, c'est aussi simple que ça. On a eu des bonnes phases de 5-10 minutes, mais sur l'ensemble du match, nous n'avons clairement pas été à niveau", concède-t-il. "On s'est créés quelques bonnes occasions en fin de match, mais c'est insuffisant et un bon match, c'est 90 minutes. Comme tout joueur et supporter d'Anderlecht, je suis déçu". 

Le RSCA s'est compliqué la tâche en concédant un but un peu gag d'emblée, puis en manquant un penalty à 2-0. "On s'est rendu le job encore plus difficile que prévu. Puis à 2 et même 3-0, on pousse et on a les opportunités, mais on ne saisit pas notre chance". 

Progresser dans cette voie ? 

Quant au projet en tant que tel, pas question pour Kompany de le remettre en question. "Il faut être très réaliste quant au travail qu'il nous reste à accomplir, tout en étant conscient que ce club demande des résultats. Je connais ce club depuis mes 6 ans, Franky Vercauteren depuis plus longtemps que nous tous réunis, et il y a d'autres personnes au sein du club qui connaissent bien les obligations liées à Anderlecht", reconnaît le capitaine des Mauves. 

"Mais il ne faut pas laisser le classement nous dicter nos ambitions ", ajoute-t-il avec aplomb. "Il faut être réaliste concernant le niveau atteint jusqu'ici, mais chaque match doit être abordé avec de grandes ambitions. Il y a du travail et je sais qu'en football, on pense toujours court terme, court terme, court terme ... Mais il y a une transition à faire et chaque transition est difficile". Pas question de changer de cap, donc : "Celui qui se loupe, c'est celui qui fait des compromis. Si ça ne marche pas de cette façon, il faut voir pourquoi ça ne marche pas, pas tout changer". 

Bref : Trust the process. Même si on ne croit probablement plus vraiment aux PO1 à Anderlecht ...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos