L'Excel est passé par tous les sentiments contre le Standard: "Mais c'est l'amertume qui domine"
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Bruno Godeau après le partage de Mouscron contre le Standard: "Beaucoup d'amertume"

L'Excel est passé par tous les sentiments contre le Standard: "Mais c'est l'amertume qui domine"
Photo: © photonews

Longtemps menés et impuissants, les Mouscronnois sont pourtant très déçus et ce n'est pas le point ajouté au classement qui va effacer cette déception.

Car après 40 premières minutes difficiles, l'Excel est revenu, petit à petit, dans le match, a égalisé et a même profité de l'exclusion de Paul-José Mpoku pour s'installer aux commandes de la rencontre. Et ça a fini par payer puisque Stipe Perica avait trouvé l'ouverture à dix minutes du terme. 

"Comme une défaite"

Mais, à onze contre neuf, les Hurlus ont laissé le Standard revenir dans les arrêts de jeu: "Il y a beaucoup d'amertume car c'est un partage qui a le goût de la défaite", insiste Bruno Godeau. "Quand tu mènes et que tu as deux hommes en plus, tu ne peux pas prendre un but dans les dernières minutes", peste-t-il. 

Mais hors de question pour le défenseur de pointer qui que ce soit du doigt. "Je ne sais pas ce qui se passe sur cette phase, il faudra revoir la phase et analyser ça au calme durant la semaine." 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos