Le Standard et le Borussia Dortmund se quittent sur un match nul

Antoine Arnould
| 0 réaction
Le Standard et le Borussia Dortmund se quittent sur un match nul
Photo: © SC

Ce mardi après-midi, le Standard de Liège disputait sa première des deux rencontres amicales lors du stage hivernal. Les Liégeois affrontaient le Borussia Dortmund dans le Stade du Marbella FC (division 3 espagnole). Pour couronner le tout, Axel Witsel était titularisé sous un beau soleil et 16°.

1ère mi-temps : domination allemande, détermination liégeoise

Dès le début du match, les joueurs du Borussia ont pris le match à leur compte. Witsel touchait beaucoup de ballons, souvent à bon escient, et Dortmund gérait la possession.

La première demi-occasion fut tout de même créée par le Standard, grâce à un débordement de Miangue qui amenait un corner. L’arrière gauche s’est d’ailleurs montré à plusieurs reprises offensivement et a gagné quelques duels défensifs. Mais, à l’image de ses équipiers, le tout manquait fortement de précision.

Le premier arrêt a dû être sorti par Bodart à la 20ème minute. Le portier du Standard devait à nouveau sortir une belle parade une minute plus tard en sortant une frappe puissante, permise par une mauvaise passe de Cimirot.

Les Liégeois n’hésitaient pas à mettre le pied au fur et à mesure de la rencontre. Si ce n’était pas une rencontre amicale, Vanheusden, Miangue et Fai auraient tous les trois pu recevoir un carton jaune. Une main de Lavalée amena un coup-franc dangereux mais Guerreiro plaça haut dessus.

Cop n’a touché que deux ballons sur la première mi-temps et confirme le rôle attribué par Preud’homme à ses attaquants. A plusieurs reprises, le Croate a dû redescendre et se positionner arrière gauche. Avenatti prendra sa place en seconde mi-temps.

En fin de mi-temps, Guerreiro manqua de nouveau le cadre et résumait la première période : une domination du Borussia qui ne parvint pas à être transformée en but. Score à la mi-temps : 0-0

2ème mi-temps : joueurs et schémas différents

Preud’homme changea tous ses joueurs, hormis Miangue, Lavalée et Vanheusden. Lucien Favre faisait de même. Witsel sortait et Jadon Sancho, notamment, montait au jeu.

Dragus qui venait de monter, voyait sa frappe contrée et obtenait un corner. Mais, rapidement, le Borussia reprenait le contrôle du jeu. Le Standard réalisait quelques contre-attaques qui manquaient toutes de précision à la finition (hors-jeu d’Avenatti, puis mauvaise passe de Boljevic).

Oularé montait au jeu pour Vanheusden à la 65ème, MPH changeait ainsi de système en optant pour deux grands attaquants. Dragus montrait à nouveaux de belles choses ; son aisance technique, plusieurs bons décrochages, en plus de sa frappe cadrée.

A la 70ème minute, Mpoku prenait une carte jaune pour avoir contesté une faute légère de Raskin à l’entrée du grand rectangle. Sancho tirait au-dessus. Dans le dernier quart d’heure, quelques espaces se créaient. Mais les Rouches manquaient encore de précisions, Mpoku notamment sur une passe trop longue pour Dragus.

Le capitaine liégeois cadra une dernière frappe mais pas assez puissante pour inquiéter le portier adverse. On en restera donc sur 0-0 intéressant.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos