Interview (Exclusif) Corentin Fiore revient sur son passage au Cercle de Bruges : "J'ai vu beaucoup de coachs défiler au Standard, mais un comme Storck, jamais!"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

(Exclusif) Corentin Fiore revient sur son passage au Cercle de Bruges :

(Exclusif) Corentin Fiore revient sur son passage au Cercle de Bruges : "J'ai vu beaucoup de coachs défiler au Standard, mais un comme Storck, jamais!"
Photo: © photonews

L'ancien joueur du Standard avait fait son retour en Jupiler Pro League cet été en rejoignant les Vert et Noir en provenance de Palerme. Mais six mois plus tard, le défenseur est retourné en Italie.

Formé au Standard de Liège, Corentin Fiore avait quitté son club de coeur au mois de janvier 2018 pour rallier l'Italie et Palerme. Suite à la faillite du club sicilien l'été dernier, le joueur âgé de 24 ans a fait son retour en Jupiler Pro League.

"Mes débuts au Cercle de Bruges se sont très bien passés. J'étais aligné et je jouais mes matchs, mais dès que Bernd Storck est arrivé, ce fût différent", nous confie l'arrière gauche. "Le nouveau coach est arrivé avec d'autres idées en tête et a mis beaucoup de joueurs de côté. Il m'a dit qu'il n'aimait pas mon style de jeu. Néanmoins, j'ai continué à travailler dur à l'entraînement. En vain, car beaucoup de personnes autour de lui disaient que quand il avait une idée en tête, il ne changait pas d'avis, une question de fierté. Puis je l'ai vu dire certaines choses irrespectueuses à des coéquipiers...Un homme arrogant. J'ai vu beaucoup de coachs défiler au Standard, mais un comme Storck, jamais! J'ai vraiment été surpris car on m'en avait dit le plus grand bien", a souligné l'ancien Rouche.

Néanmoins, Fiore est satisfait de son passage en Venise du Nord. "Après avoir évolué en Serie B et Serie C, je voulais savoir si j'avais encore le niveau pour évoluer en première division belge. J'ai vu que j'étais encore capable de le faire, et cela m'a rassuré", a précisé le joueur actuel de Teramo Calcio.

"Je suis finalement retourné en Serie C. Une bonne opportunité d'un point de vue sportif et financier.  Teramo veut retrouver l'antichambre de l'élite au plus vite et est bien armé pour y parvenir. J'ai signé un contrat de six mois avec une option de deux ans levée après mon anniversaire (24 mars)", a conclu Corentin Fiore un peu triste de ne pas avoir pu jouer contre le Standard de Liège.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos